Publié le | 923 vues | 0 commentaire

Londres : Un homme agresse une musulmane handicapée et s’enfuit en l’insultant

Image de l'article Londres : Un homme agresse une musulmane handicapée et s'enfuit en (...)
ZOOM

« J’ai été choquée d’entendre le mot Paki. Je ne l’ai pas entendu depuis des années », a déclaré Shiria Khatun, décrivant les abus racistes dont elle a été victime de la part d’un client dans un magasin de la Co-Op à Londres le 13 août. En Anglais, "Paki" a la même signification que "Bougnoule".

Cela m’a ramené aux jours sombres du Front national, qui a frappé à ma porte et a crié Paki


, at-elle ajouté.

Âgée de 47 ans, elle faisait la queue pour payer ses articles, qu’elle avait lâchés plusieurs fois sur le sol à cause de son handicap, et un homme qu’elle a décrit comme étant « blanc, chauve et d’âge moyen, vêtu d’un gilet », l’a verbalement agressé pour ça.

Shiria s’est tourné vers l’homme pour lui présenter ses excuses et commença patiemment à expliquer à quel point son handicap l’empêchait de conserver ses objets sans les laisser tomber.

Cependant, l’homme plein de colère lui a répondu :

Vous les Pakis, Vous pensez beaucoup pouvoir tout faire

Mais Shiria l’a défié, ajoutant qu’elle n’avait pas besoin de cette discussion et que ce n’était pas à elle de se justifier ou de s’expliquer.

Son racisme ne s’est pas arrêté pour autant puisqu’il lui a fait une remarque grossière à propos de son Hijab, en déclarant :

Pouvez-vous même voir avec cette chose sur la tête ? C’est probablement pourquoi vous laissez tomber des choses

Et, encore une fois, Shiria a défié l’homme, qui a ensuite tenté de la frapper au visage mais c’est son fils adolescent qui s’est interposé pour protéger sa mère. Un membre du personnel est ensuite intervenu, mais l’homme s’est enfui du magasin en criant « Paki ».

Shiria a signalé l’incident à la police métropolitaine, qui a pris sa déposition trois jours plus tard, le 16 août.

La racialisation de l’identité musulmane signifie que les musulmans, quelle que soit leur appartenance ethnique, sont confrontés à des abus racistes, y compris des insultes dirigées contre Shiria, qui n’est pas pakistanaise. Elle touche également les non-musulmans, y compris les hindous et les sikhs, qui, selon certains universitaires, ont vu leurs confessions « altérées et délégitimisées » par la reconfiguration de leurs religions dans une perspective raciale.

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 20/08/2019 à 12:30

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous