Publié le | 5.71K vues | 1 commentaire

Une mère voilée poignardée devant sa fille en pleine rue devant sa famille

Image de l'article Une mère voilée poignardée devant sa fille en pleine rue devant sa (...)
ZOOM

A Sury-le-Comtal, un petit village dans la Loire, une femme musulmane voilée a été victime d’une agression d’une rare violence. En effet, c’est vers les coups de 18h30 qu’un homme d’une soixantaine d’années, totalement alcoolisé, a intercepté la jeune femme en lui faisant croire qu’il voulait un renseignement. C’est à ce moment que l’homme a sorti un couteau et a poignardé la jeune femme à plusieurs reprises.

Selon le procureur David Charmatz, la victime a été blessée au niveau du cou, du sternum ainsi qu’au dos. L’effroi suscité par cette agression a touché tout le petit village, d’autant plus que l’horrible scène s’est produite sous les yeux de l’époux et des deux enfants de la victime, âgées de 3 et 12 ans.

L’agresseur a été rapidement arrêté par les militaires de la brigade d’Andrézieux-Bouthéon et placé en garde à vue et en cellule de dégrisement à Montbrison. D’après plusieurs de ses proches, l’homme de soixante ans souffrait de dépression. Son état a été jugé par un psychiatre comme étant incompatible avec sa détention en garde à vue, il a donc été interné en psychiatrie.

Toujours selon le procureur, l’agression n’aurait « a priori pas de connotation religieuse et le passage à l’acte de l’auteur reste totalement incompréhensible », puisque le sexagénaire avait déjà agressé deux autres hommes sur son passage, sans les blesser, avant de s’en prendre violemment à la jeune femme.

profil de Sabrine Lakhram

Auteur : Sabrine Lakhram

Publié le : 12/09/2019 à 19:45

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

1

Avis

Nas user 0
freuemich

12 septembre 2019 à 21:11

0

L’Islamophobie se propage depuis bien longtemps notamment en France. Toute la communauté, toutes communautés existantes en France sont choquées par cet odieux crime. Si c’était un arabe ou un musulman qui aurait fait un tel crime, on ne dirait pas qu’il est soul voire fou et doit être présenté à un Psy pour se faire soigner, mais tous les médias occidentaux se mettent au boulot pour dénoncer le crime. Cela n’arrivait même pas pendant le pogrom que les communautés juives avaient subi sous l’empire Russe ou dans les pays de l’Est : UKRAINE, POLOGNE, ROUMANIE et la liste est longue. Un fou ne choisit pas une femme voilée, rien que pour le respect de la femme, il n’aurait pas dû commettre ce crime qui mériterait la guillotine et non pas un hôpital des fous. C’est une honte, pour lui et à travers lui tous ceux et celles qui voulaient fermer les yeux sur cet abominable crime.