Publié le | 26.53K vues | 2 commentaires

[Choc] Une musulmane voilée sauvagement agressée dans l’Ohio

Image de l'article [Choc] Une musulmane voilée sauvagement agressée dans l'Ohio
ZOOM

La série noire s’intensifie outre-Atlantique où de plus en plus de musulmans subissent de plein fouet l’investiture de Trump à la tête du pays.
Après avoir excité une grande partie de son électorat en présentant les étrangers et les musulmans comme des coupables idéals, Trump est maintenant prêt à savourer sa victoire.

Depuis l’arrivée du milliardaire à la Maison Blanche, les musulmans sont devenus la cible à abattre, les oubliés de l’ère Obama n’ont plus de raison de lutter contre leurs bas instincts, ils peuvent afficher au grand jour leur haine de l’étranger.
Comment dès lors s’étonner lorsqu’une nouvelle victime musulmane défraie la chronique ?

Rahma Warsame, de Columbus dans l’Ohio, a été sauvagement agressée par un islamophobe. L’homme l’a frappé si fort qu’il lui a cassé quatre dents et la laissé gisant au sol dans une mare de sang le visage tuméfié par plusieurs fractures.
Avant de s’en prendre à Rahma, mère célibataire américo-somalienne, il avait déjà pris à partie une autre musulmane et c’est en voulant défendre sa coreligionnaire que Rahma a reçu des coups.
L’agresseur, un homme blanc a crié à l’attention de la musulmane «  vous serez tous expédiés en Afrique !  » avant de se jeter sur elle.
Le Council on American-Islamic Relations de Columbus (CAIR), le CCIF américain a tenu une conférence de presse où il a dénoncé la lâche agression islamophobe et a demandé que le service de police de Columbus fasse toute la lumière sur cette affaire.

Mais il semblerait que celui-ci se soit déjà prononcé sur le sujet, puisqu’il a libéré l’individu sans même l’avoir inculpé. La police estime n’avoir «  aucune preuve  » d’une agression à caractère raciste et islamophobe, une déduction qui contredit pourtant les propos racistes tenus par l’agresseur dans le passé.
Les policiers ont ajouté qu’ «  après avoir interrogé plusieurs victimes et témoins  », qu’ «  aucune arrestation n’a été faite en raison d’histoires contradictoires des témoins sur les lieux et d’un manque de preuves ».

Il paraît évident que le calvaire de nos frères musulmans résidents aux Etats-Unis n’est pas prêt de s’achever. Une collecte organisée par des militants musulmans a été effectuée pour payer les frais médicaux de Rahma. 100.000 dollars ont déjà pu être récoltés.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 08/06/2017 à 04:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

2

Avis

Amir Ahmed

8 juin 2017 à 17:03

0
Amir Ahmed

8 juin 2017 à 16:57

0

Slam ! à qui la faute ? Je vous propose une facilité, vous la rejetez !