Ahed Tamimi a été libérée. Cette adolescente palestinienne a passé huit mois en prison pour avoir giflé deux soldats israéliens, un épisode qui avait fait d’elle une icône pour les Palestiniens.

Ses premiers mots ont été forts :

La résistance continuera jusqu’à la fin de l’occupation cesse

Ahed Tamimi, 17 ans, et sa mère Nariman, incarcérées depuis le 19 décembre dernier, ne se sont pas vues depuis huit long mois.

Omar Shakir, le directeur de l’ONG Human Rights Watch en Israël, heureux de la libération de la jeune Ahed tient tout de même à rappeler que des centaines d’autres enfants palestiniens sont toujours derrière les barreaux et maltraités :

Ahed Tamimi est libérée, mais des centaines d’enfants palestiniens restent derrière les barreaux et ne bénéficient d’aucune attention

La vidéo :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici