16 avril 2019 | 4.3K vues | 2 commentaires

(Vidéo) Espagne : Un Marocain passé à tabac par une dizaine de vigiles

Image de l'article (Vidéo) Espagne : Un Marocain passé à tabac par une dizaine de (...)
ZOOM

Le racisme qui gangrène l’Europe progresse de manière inquiétante et le récent attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande, n’a décidément rien changé aux mentalités.
La haine de l’Islam et des musulmans a pris une telle ampleur que certains n’hésitent pas à laisser leurs bas instincts prendre le dessus.

Un jeune Marocain en a fait les frais. Alors qu’il était dans une gare de Barcelone, dans le nord de l’Espagne, des vigiles de la Renfe (Réseau National des chemins de fer espagnols) avisés qu’il n’avait pas de billet de transport, l’ont jeté au sol pour le tabasser sauvagement.

Le groupe de vigiles, fort d’une dizaine d’hommes, a frappé à coups de poing et de pieds le Marocain durant de longues minutes malgré les protestations de nombreux voyageurs.
Un témoin a immortalisé l’odieuse scène sur une vidéo, qui été largement partagée sur les réseaux sociaux et donné lieu à un tollé d’indignation.

Une publicité qui n’a pas été du goût de la Renfe, contrainte de publier un communiqué dans lequel elle annonce avoir

“retiré du service tous les agents qui ont participé à cet incident” car elle “ne tolère aucune attitude de mauvais traitement envers les personnes”.

Il faut dire que la dizaine d’agents s’en est pris au jeune voyageur à coups de matraques alors qu’il gisait au sol. Un acharnement gratuit qui en dit long sur le sentiment de haine anti-musulman qui sévit en Europe.
D’autres images publiées sur les réseaux sociaux, montrent le visage en sang du jeune Marocain.
Une situation inacceptable qui a poussé deux associations antiracistes espagnoles (SOS Racismo et Es Racismo) a vivement condamné «  le passage à tabac brutal  » du jeune Marocain. Elles ont qualifié le comportement des vigiles de « disproportionné et raciste » et envisagent de porter l’affaire en justice.

L’islamophobie fait désormais partie de notre quotidien, certains sont allés jusqu’à créer, sur les réseaux sociaux, des comptes appelant même à l’éradication des musulmans et au meurtre.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 16 avril 2019

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

2

Avis

Nas user 0
Chems

20 avril 2019 à 00:52

0

Détourner l’attention a toujours été l’art de la guerre. Le musulman est un homme patient.

Nas user 0
silver

16 avril 2019 à 19:30

0

Et si c’était un voleur ,un dealer ......un parasite à la société ,il mérite pire que ca . Arretez de vous mêler les crayons .Loriquet s’agit d’acte condamnables de la part de ces specimen et que leurs auteurs sont corrigés par les flic.....automatiquement vous pensez au racisme anti-musulman. Arrêtez .