20 janvier 2019 | 19.02K vues | 0 commentaire

(Vidéo) Fatiha sauvagement agressée, les Musulmans lancent une chasse à l’homme pour retrouver l’islamophobe

Image de l'article (Vidéo) Fatiha sauvagement agressée, les Musulmans lancent une chasse à (...)
ZOOM

Depuis quelques semaines, la vidéo montrant l’agression d’une femme voilée à Bruxelles suscite la colère de la communauté musulmane.
Fatiha, 47 ans marchait en compagnie de sa fille âgée de 10 ans dans le quartier de La Roue à Anderlecht, une commune bruxelloise, lorsqu’un homme le visage caché par un capuchon lui assène un violent coup au visage.

La caméra de surveillance d’un snack de la chaussée de Mons a immortalisé la scène survenue la veille du nouvel an.
On voit l’homme faire un pas de côté avant de sortir la main de la poche pour frapper brutalement la musulmane en pleine figure et prendre la fuite.
Fatiha s’écroule et laisse tomber ses sacs de course devant sa fille en choc. Des automobilistes s’arrêtent pour lui porter secours et appellent l’ambulance qui la prendra en charge.

Je revenais avec ma fille de la boulangerie quand on l’a croisé. Je n’aurais jamais imaginé qu’il me frapperait. Il n’a rien dit avant de m’attaquer. J’avais du sang qui sortait de ma bouche, a-t-elle expliqué au quotidien belge Sud Presse.

La mère de famille tout comme sa fille sont encore sous le choc deux semaines après la terrible attaque, d’ailleurs Fatiha confie qu’elle redoute désormais de sortir de chez elle, de peur de tomber sur son agresseur qui court encore dans la nature.

Une attaque sans raison juste parce que Fatiha porte un hijab, et elle est malheureusement loin d’être la seule victime de la haine islamophobe qui sévit toujours autant en Belgique comme dans les pays voisins.
La vidéo de l’agression a créé l’émoi au sein de la communauté musulmane de Belgique. Les images ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux où une véritable chasse à l’homme est organisée dans les rues de la capitale bruxelloise dans l’espoir de mettre la main sur l’individu.
Nous pouvons compter sur nos compatriotes pour aider les forces de l’ordre à appréhender l’ignoble individu.

En Europe ou de l’autre côté de l’Atlantique le constat est le même, les femmes voilées sont les premières victimes de la haine islamophobe.
Un rapport présenté le 10 juillet 2018 devant la Commission des droits des femmes du Parlement européen révèle que la France est le pays qui cumule le plus de restrictions et est également celui où la discrimination à l’encontre des femmes musulmanes est la plus recensée.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 20 janvier 2019

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous