Publié le | 7.7K vues | 0 commentaire

Pour le Washington Post, la Chine est aux musulmans ce que l’Allemagne nazie a été pour les juifs

Image de l'article Pour le Washington Post, la Chine est aux musulmans ce que l'Allemagne (...)
ZOOM

Le Washington Post fait sa Une cette semaine sur les exactions que subissent les minorités musulmanes de Chine qu’il compare aux pogroms menés contre la population juive et ses biens, prémices de la Shoah.

En Chine, c’est tous les jours la Nuit de cristal.

Ce fameux journal américain fait référence aux divers persécutions, musellement, enfermement en camp, destruction du patrimoine et autres que subissent les Ouïghours.

Le journaliste pose un trait d’union entre la politique menée par les autorités de Pékin à l’égard de cette communauté et ce qui s’est passé en Allemagne il y a 81 ans.

Un génocide culturel sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale.

Il y a une volonté certaine de la Chine d’éradiquer méthodiquement la culture de cette population historique de l’ouest du pays.

Au moins un million de musulmans ont été confinés dans des camps, où des imams vieillissants sont enchaînés et où les jeunes hommes sont obligés de renoncer à leur foi. Les musulmans qui ne sont pas enfermés sont forcés de manger pendant le mois de jeûne du ramadan, de boire et de fumer en violation de leur religion, d’interdire de prier, d’étudier le coran ou de faire le pèlerinage à la Mecque.

On estime à plus de 10 000, les sites religieux détruits. Lors d’une conférence tenue fin octobre, on a pu documenter la destruction de plus de 150 grandes mosquées grâce à des photographies avant-après.

Un pas supplémentaire a été franchi, s’il en fallait un, par l’envoi de cadres du régime dans les foyers ouïghours, auprès des femmes dont les maris sont internés dans les camps pour les rééduquer.

Par leur silence, les états musulmans sont également complices de cette tragédie.

profil de Samir Salhoume

Auteur : Samir Salhoume

Publié le : 08/11/2019 à 22:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous