Disparition de Wissem Abdelaoui - Une enquête judiciaire est ouverte

Sans nouvelles de leur fille Wissem depuis le 31 juillet 2019, Samira et Mahi Abdelaoui, avec l’aide de leur avocat, ont déposé une plainte avec constitution de partie civile pour enlèvement et séquestration. Un juge d’instruction est en passe d’être saisi pour ouvrir une nouvelle enquête sur la disparition de Wissem, rapporte Bladi.net

Wissem est sortie de la maison le 31 juillet 2019 pour aller au travail. Et depuis, plus aucune nouvelle. Un mois avant sa disparition, elle avait eu un contrat d’apprentissage dans un institut de beauté. Mais elle ne s’est jamais présentée à l’institut ce matin-là. Pourtant, ce ne sont pas des démarches qui ont manqué pour retrouver la jeune fille. Des pistes se sont dessinées, sans succès.

Samira, la maman de Wissem 16 ans, qui a disparu entre Evry-Courcouronnes et Villabé le 31 juillet, est passée le 19 novembre dernier dans l’émission Crimes et faits-divers de Jean-Marc Morandini sur NRJ12. Depuis, elle reçoit de nombreux messages. « J’ai eu une vingtaine de personnes qui m’ont contactée après cette émission pour me dire par exemple que ma fille était morte le 12 août et que son corps se trouvait à une adresse à Bezons »

Bezons, c’est le dernier endroit où a borné le téléphone portable de l’adolescente qui s’est mystérieusement évanouie dans la nature. « A part ces messages, nous n’avons aucune nouvelle crédible malgré les appels à témoins », poursuit la maman.

Selon l’avocat de la famille, il y a eu plusieurs dysfonctionnements dans ce dossier. « Les enquêteurs du commissariat d’Argenteuil (Val d’Oise), qui ont été les premiers saisis, ont d’emblée privilégié la thèse de la fugue. Dans les affaires de disparition d’enfants, il faut être rapide. Plus on tarde, plus les chances de retrouver l’enfant s’amenuisent », se désole-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici