Publié le | 3.26K vues | 0 commentaire

118 enfants morts à cause du Litchi, 400 hospitalisés

Image de l'article 118 enfants morts à cause du Litchi, 400 hospitalisés
ZOOM

Depuis le 1er juin, environ 118 enfants sont morts d’encéphalites dans la ville de Muzaffarpur, au Bihar dans le nord de l’Inde (peuplée en majorité par des musulmans).
Ces enfants ont succombé à une inflammation du cerveau causée par une toxine qui est présente dans les litchis. Au total, l’Inde aurait connu plus de 400 cas d’enfants hospitalisés depuis le début de l’année. Tous habitaient des régions pauvres, étaient mal nourris et souffraient d’hypoglycémie.

Les scientifiques estiment que les fortes chaleurs qui touchent actuellement le pays sont les raisons derrière la propagation de cette épidémie. Toutefois, ils ne sont pas parvenus à trouver un lien qui lie directement la canicule à la prolifération de la maladie.

L’hypothèse principale retenue est celle selon laquelle la toxine présente dans les graines du litchi altérerait la production de glucose de l’organisme. En effet, le même phénomène d’encéphalites mortelles se produit dans des régions productrices de litchis au Vietnam et au Bangladesh.

Pour sa part, le gouvernement indien est accusé d’inefficacité concernant le traitement de cette épidémie meurtrière.

Harsh Vardhan, ministre de la santé indien, a détaché une équipe spécialisée sur place afin d’aider les scientifiques. Elle déclare :

L’équipe de recherche travaillera directement avec les enfants malades et sera chargée d’examiner divers aspects, dont la périodicité, le cycle de la maladie, les facteurs environnementaux et les données météorologiques.

Les autorités locales de l’État du Bihar conseillent aux parents de s’assurer que les enfants sont bien hydratés et de vérifier qu’ils aient dîné avant d’aller se coucher. Par ailleurs, toutes les écoles resteront fermées jusqu’au lundi 24 juin.

profil de Ghita Jazouli

Auteur : Ghita Jazouli

Publié le : 22/06/2019 à 12:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous