21 octobre 2017 | 3.53K vues | 0 commentaire

[France] 3 individus condamnés à de la prison ferme pour avoir mis le feu à une mosquée

Image de l'article [France] 3 individus condamnés à de la prison ferme pour avoir mis le feu à (...)
ZOOM

Les actes islamophobes ont sensiblement augmenté et si dans la plupart des cas, leurs auteurs passent à travers les mailles de la justice, certains sont tout de même appréhendés même s’ils ne représentent qu’une infime minorité.

C’est le cas de Fabien C., Bruno C. et Brian T., aidés de deux autres amis mineurs au moment des faits, ils ont monté le projet de brûler la mosquée de Pargny-Sur-Saulx dans le Marne dans la nuit du 23 au 24 avril 2015.
Quelques mois après l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, les trois compères encouragés par quelques verres d’alcool et un reportage sur un attentat déjoué contre l’église de Villejuif décident de prendre leur revanche en allant bouter le feu à la salle de prière de la commune. Car se disent-ils, si certains peuvent «  faire péter les églises  » pourquoi pas «  les mosquées  » une idée de génie qu’ils concrétisent aussitôt. Ils se rendent dans la nuit du 23 au 24 avril 2015 aux alentours de 23h30 sur place, montent sur le toit, retirent trois tuiles et versent un bidon entier d’essence. Ils mettent le feu à la mosquée qui sera totalement ravagée par les flammes.
Ils sont interpellés par la police trois semaines plus tard.

Le 18 octobre dernier se tenait leur procès devant le tribunal de Châlons-en-Champagne. Les trois individus ont écopé de 18 mois de prison avec sursis pour Fabien C., trois ans dont deux avec sursis pour Bruno C. et quatre ans de prison dont deux avec sursis pour Brian T. avec l’obligation de se soigner.
Ils devront en outre verser des indemnités à l’Association culturelle musulmane de Pargny dont le montant sera connu le 14 février 2018.
Le président de l’Association, Tarik Soufi regrette cette violence surtout que la communauté musulmane de Pargny entretient de bonnes relations avec le reste de la population.

«  Je suis triste pour eux. Ils sont manipulés par l’actualité mais depuis les faits, on ne se réunit plus. Certains membres ne viennent plus. Ils ont été moralement touchés alors qu’à Pargny, les musulmans ne créent aucun problème  », a-t-il déclaré au journal L’Union.

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 21 octobre 2017

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous