24 février 2018 | 636 vues | 0 commentaire

Allemagne : il attaque au couteau 3 réfugiés, un fait divers pour les médias

Image de l'article Allemagne : il attaque au couteau 3 réfugiés, un fait divers pour les (...)
ZOOM

Les attaques contre les migrants s’intensifient sans pour autant défrayer la chronique, les médias préférant de loin les faits divers où il est question d’Arabes et de musulmans.
Le 3 février dernier,l’Italie était le théâtre d’une fusillade à l’encontre de six personnes d’origine africaine. Un jeune homme au crâne rasé sympathisant des mouvements d’extrême droite a vidé deux chargeurs avec un pistolet alors qu’il circulait à bord de son véhicule au centre de Macerata, une ville située au centre du pays. Avant de tirer sur les migrants, il a crié «  L’Italie aux Italiens  ».
Les six blessés, cinq hommes et une femme sont originaires du Mali, du Ghana et du Nigeria selon la presse locale.

Samedi 18 février c’était au tour de l’Allemagne de se distinguer par des attaques dirigées contre des demandeurs d’asile. Un homme de 70 ans a protesté à sa manière contre la politique migratoire allemande. Muni d’un couteau, il s’en est pris à trois personnes, un Afghan de 17 ans, un Syrien de 19 ans et un Irakien de 25 ans, rapporte un communiqué de la police et du parquet de Heilbronn ((Bade-Wurtemberg) où se sont produits les faits.
On déplore un blessé grave les deux autres ont été plus légèrement atteints, l’individu a été maîtrisé par des passants avant d’être placé en garde à vue. Il a expliqué vouloir « envoyer un signe contre la politique migratoire » de l’Allemagne.

Malgré la gravité des faits, l’assaillant, qui a été rapidement identifié, n’a été appréhendé et incarcéré que plusieurs jours après les faits. L’homme est aujourd’hui soupçonné de «  tentatives de meurtre et de coups et blessures dans trois cas  », selon un communiqué de la police.

L’Allemagne a enregistré en 2016 quelque 3.500 attaques contre des réfugiés et demandeurs d’asile, soit près de dix agressions par jour. 560 personnes ont été blessées dont 43 enfants, selon le ministère de l’Intérieur.

Malgré une recrudescence des violences contre les migrants, aucun média ne compare ces attaques à des actes terroristes, il s’agirait selon eux d’actes perpétrés par des déséquilibrés, car comme nous le savons le terrorisme est réservé aux seuls musulmans.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 24 février 2018

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous