Publié le | 25.43K vues | 0 commentaire

Pour Zemmour, les prénoms juifs sont « Français », pas les prénoms musulmans

Image de l'article Pour Zemmour, les prénoms juifs sont « Français », pas les prénoms (...)
ZOOM

Pointer du doigt les musulmans semble un loisir dont ne se lasse pas le polémiste Eric Zemmour, pourquoi se gênerait-il après tout ? Les rares condamnations pour ses odieux propos et sa médiatisation extrême démontrent que l’islamophobie en France a encore de beaux jours devant elle.

Invité sur BFMTV face à une Ruth Elkrief, pendue à ses lèvres, l’essayiste s’en est donné à cœur joie en affirmant que «  Un prénom français, c’est un prénom chrétien, cela vient d’une loi établie par Bonaparte  ».
«  Alors  » lui rétorque la journaliste, «  Ruth Elkrief ne serait pas française ?  »
Mais Zemmour remet l’église au milieu du village : «  N’oubliez pas qu’un prénom de l’ancien testament est reconnu par le nouveau testament .... N’oubliez pas ça !  » cela va de soi !

Récapitulons, un prénom musulman ce n’est pas français par contre un prénom dont l’origine vient de l’hébreu et qui signifie « compagne » et qui est d’usage courant chez les juifs, ne pose par contre pas de problème à Eric Zemmour ?
Que les juifs de France se rassurent donc, ce n’est pas demain la veille que Zemmour imposera aux Edith, David, Moshé, Ariel et autres Ester de changer de prénom.

Pour rappel à Monsieur Zemmour et ne lui en déplaise, la “loi de Bonaparte” ne mentionne nullement de «  prénom chrétien  ». La loi n°2613 du 1er avril 1803 «  relatives aux prénoms et aux changements de noms  » a été abolie en 1993 mais voici ce qu’elle disait dans son article 1 :
«  A compter de la publication de la présente loi, les noms en usage dans les différents calendriers, et ceux des personnages connus de l’histoire ancienne, pourront seuls être reçus, comme prénoms sur les registres de l’état civil destinés à constater la naissance des enfants ; et il est interdit aux officiels publics d’en admettre aucun autre dans leurs actes  ».

Aucune référence à un quelconque «  prénom chrétien  ». Par contre Bonaparte n’aimait pas trop les prénoms juifs, mais cela fera l’objet d’un autre article…

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 06/10/2016 à 02:14

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous