Publié le | 2.35K vues | 0 commentaire

[Vidéo] Yamane Jaber remporte le concours de plaidoirie 2015 en rappelant la souffrance du peuple syrien

Image de l'article [Vidéo] Yamane Jaber remporte le concours de plaidoirie 2015 en rappelant la (...)
ZOOM

La 18ème édition du concours de plaidoirie pour les droits de l’homme des lycéens au Mémorial de Caen a récompensé un jeune lycéen de 17 ans d’origine franco-syrienne.

Yamane Jaber a participé à cette édition dans l’espoir de faire entendre son cri, à travers un plaidoyer sur la situation tragique qui se joue actuellement en Syrie, son pays d’origine.
L’objectif du concours étant de rédiger, comme le stipule le règlement, «  une plaidoirie illustrant une situation d’atteinte aux droits de l’homme. La plaidoirie devra porter sur une cause concrète et d’actualité. Il peut s’agir d’un cas général ou d’un cas particulier concernant une personne persécutée  ».

[ Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite Halalbook, le réseau social des musulmans sur Facebook en cliquant ICI ! ]

Arrivé 3ème au concours, le jeune Yamane, qui a gagné une visite du siège des Reporters Sans Frontières de Paris, a déclaré, lors d’un entretien accordé au quotidien régional, Aisne Nouvelle, qu’il veut marquer les esprits et «  rappeler la souffrance du peuple syrien  ».

«  Je suis Syrien, et je devais faire quelque chose pour mon pays  ».

Son plaidoyer intitulé «  La Révolution syrienne, une lutte, une souffrance pour la liberté  », souhaite attirer l’attention sur la souffrance du peuple syrien, oublié, mais qui continu à subir les violations des droits de l’homme en toute impunité.
Une situation épouvantable dans laquelle des femmes, des enfants et des hommes se débattent chaque jour qui passe, mais que les médias préfèrent passer sous silence sous prétexte d’une actualité tragique plus récente.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 03/02/2015 à 23:53

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous