10 mai 2019 | 6.12K vues | 0 commentaire

Belgique : Un musulman condamné à six mois de prison pour avoir refusé de saluer et de regarder une journaliste dans les yeux

Image de l'article Belgique : Un musulman condamné à six mois de prison pour avoir refusé de (...)
ZOOM

Le co-fondateur du parti belge Islam a provoqué une vive émotion sur le plateau de la chaîne belge RTL-TVI, en avril 2018.
Invité à l’émission C’est pas tous les jours dimanche , Redouane Ahrouch devait dévoiler son programme en vue des prochaines élections communales, il était toutefois loin d’imaginer que son passage ferait la Une des médias.

A son arrivée, Ahrouch a d’abord refusé de se faire maquiller par une femme, selon la chaîne. Une fois sur le plateau, il aurait délibérément ignoré la main tendue d’une journaliste. Cette dernière va ensuite raconter que l’homme a même refusé de la regarder dans les yeux durant toute l’émission.

Lorsque le présentateur lui a demandé la raison de ce comportement, le fondateur du parti Islam explique qu’il ne veut «  pas être en contradiction avec les valeurs que j’essaie de défendre, pour être en symbiose avec ma foi  ».

Son attitude a évidemment suscité de vives réactions auprès de la classe médiatico-politique.

En arrivant, il n’a déjà serré la main à personne, ce qui est déjà particulier… Même s’il ne s’est pas montré agressif, Emmanuelle Praet et les femmes présentes sur le plateau ont été choquées. Même les équipes techniques ont complètement halluciné de son comportement !, a déploré le journaliste et présentateur Christophe Deborsu.

Le chef de fil du groupe du parti belge MR (Mouvement Réformateur), s’est indigné :

Ce qui me choque, c’est qu’il est chauffeur à la Stib (l’équivalent de la RATP en France), alors s’il ne regarde pas les femmes qui montent dans le bus, comment une structure publique peut-elle tolérer ça ? Soit c’est un jeu de sa part et il est de mauvais goût, soit il est réellement comme ça et alors il n’a plus sa place à la Stib.

Bref, une tempête dans un verre d’eau qui a toutefois eu de graves répercussions pour le principal intéressé.
Puisqu’un an après les faits, le tribunal correctionnel de Bruxelles vient de condamner Redouan Ahrouch à six mois de prison avec sursis pour discrimination envers l’ex-chroniqueuse de RTL-TVI, Emmanuelle Praet.

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 10 mai 2019

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous