21 octobre 2017 | 5.39K vues | 1 commentaire

[Vidéo] Ces juifs qui se battent fermement contre le sionisme

Image de l'article [Vidéo] Ces juifs qui se battent fermement contre le sionisme
ZOOM

La clé de la réussite du régime sioniste et des sionistes en général réside dans le refus catégorique d’accepter toute critique de la politique criminelle israélienne.
Toute dénonciation ou reproche sera comparé à de l’antisémitisme et sera systématiquement condamné comme tel.

Une épée de Damoclès au-dessus de la tête qui nous prive de tout discours constructif et dont les enjeux ne sont pas sans conséquences comme nous le savons. Une situation à laquelle l’Union juive française pour la paix (UJFP) tente de remédier.
En publiant une série de vidéos pédagogiques concernant le racisme, le colonialisme ou le féminisme, l’UJFP souhaite donner un autre point de vue que celui auquel nous ont habitué les instances juives ordinaires.
L’organisation est engagée en faveur des droits des Palestiniens et depuis sa création en 1994, elle se présente comme un mouvement alternatif dans le conflit israélo-Palestinien. Notamment en militant pour le droit à l’autodétermination du peuple Palestinien.

La websérie de l’UFJP, lancée le 22 septembre est constituée d’une dizaine de vidéos de témoignages. Les membres expliquent ce qu’est pour eux le féminisme, le racisme d’Etat ou encore l’antisionisme.
Parmi les témoignages recueillis, certains dénoncent la place accordée à l’antisémitisme par rapport à d’autres sortes de racisme. Car selon eux, le racisme et l’antisémitisme sont indissociables.
«  L’antisémitisme est une forme de racisme, il n’y a pas de raison de penser qu’il soit plus important que les autres. Au contraire, le penser serait en quelque sorte une opinion raciste  », explique un membre.

Une autre militante de l’UFJP estime qu’«  Aujourd’hui, les principales victimes du racisme sont les Roms, les musulmans, (les personnes issues de) l’immigration post-coloniale. Les juifs ne sont pas concernés, (même) si cela ne veut pas dire que l’antisémitisme a disparu  ».
Le régime sioniste a instauré une sorte de règle immuable qui voudrait qu’entre juifs, israéliens et sionistes, le lien soit si étroit qu’il ne puisse faire l’objet d’une distinction.

La websérie est un projet ambitieux que l’UJFP espère diffuser dans les établissements scolaires afin de donner une autre vision que celle portée par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 21 octobre 2017

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

1

Avis