21 février 2018 | 1.92K vues | 0 commentaire

[Scandale] Pôle emploi recrute un « Chargé de l’éloignement des étrangers »

Image de l'article [Scandale] Pôle emploi recrute un « Chargé de l'éloignement des étrangers (...)
ZOOM

L’immigration et la crise des migrants, un sujet récurrent cher au cœur des médias. Accusés du mal être du vieux continent, les réfugiés fraîchement débarqués sont dans la ligne de mire des politiques qui rivalisent d’imagination en élaborant des mesures destinées à se débarrasser ou du moins à réduire drastiquement le nombre de ce fardeau bien encombrant.

Que dire de ceux qui se trouvent en situation irrégulière ?
Pôle emploi a trouvé la solution. Le 18 février dernier, une annonce pour le moins singulière trônait au milieu d’un tas d’autres sur le site de l’agence pour l’emploi.

Une offre CDD d’une durée de deux ans pour un poste de «  Chargé de l’éloignement des étrangers  ». Késako ?
Un terme administratif anodin qui sous-entend tout de même que le futur postulant aura pour mission d’expulser les étrangers en situation irrégulière.
Ou plus précisément de «  piloter la gestion des étrangers incarcérés en situation irrégulière  » ou encore «  rédiger les procédures d’éloignement  », bref se débarrasser d’une manière ou de l’autre de ces étrangers sans papiers !.

Le candidat devra «  anticiper le calendrier des libérations  » et surtout «  assurer le suivi statistique des incarcérés » afin que ceux-ci ne traînent plus dans le coin une fois remis en liberté.

Une opportunité de travail qui a toutefois fait tiquer plusieurs internautes sidérés par l’annonce et qui n’ont pas hésité à faire part de leur colère sur les réseaux sociaux.
Certains se demandant comment Pôle emploi avait pu «  laisser passer une offre pareille », d’autres plus incisifs ont comparé la situation avec avec l’occupation allemande.

Le gouvernement de Vichy recrute grâce à la collaboration de Pôle emploi

Tandis que certains ont joué la carte de l’humour se demandant si le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb n’était pas derrière l’unique candidature reçue pour ce poste.
Quoiqu’il en soit l’annonce a été retirée de leur site, l’histoire ne dit pas si elle a trouvé acquéreur ou si face à la polémique l’agence pour l’emploi a préféré faire profil bas.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 21 février 2018

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous