Publié le | 2.97K vues | 0 commentaire

Compagnons du Messager d’Allah : qui était Abou Bakr As Siddîq ?

Image de l'article Compagnons du Messager d'Allah : qui était Abou Bakr As Siddîq (...)
ZOOM

Les sahaba désignent les compagnons du Prophète Mohammed (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Connus pour être les premiers à avoir adhéré à l’Islam et à l’avoir propagé après la mort du Messager d’Allah, les Musulmans leur attribuent une haute autorité morale.
Les plus célèbres sahaba sont ceux qui sont les plus proches du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), ils sont une centaine. Parmi eux, Abu bakr al-siddiq (1ere calife).

Le Messager d’Allah a dit à son propos :

S’il m’avait été permis d’avoir pour ami intime quelqu’un d’autre que Allah, cela aurait été Abû Bakr. Seulement il est mon frère et mon compagnon. (Rapporté dans le recueil Sahih al-Bukhari)

Abû Bakr As Siddîq est né à la Mecque 2 à 3 ans après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) au sein d’une noble famille koreïchite. Son père Abou Qouhafa, embrassa l’islam après la conquête de la Mecque.
Sa mère Selma bint Sakhr (surnommée Oum El-Khayr), embrassa l’Islam à ses tout débuts, c’est à dire à l’époque où le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) prêchait secrètement dans la demeure d’El Arqam.

Abou Bakr faisait partie du cercle des dix notables les plus influents de la Mecque. Il était très aimé et très sollicité d’eux pour sa sagesse comme l’a rapporté l’Imam Ennawaoui. On appréciait ses nobles vertus morales et on louait la douceur de son caractère.

Ami fidèle du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et ceci bien avant l’avènement de l’Islam, Abou Bakr « le véridique » partageait avec lui le refus de la situation religieuse, sociale et économique qui prévalait à la Mecque et dans la péninsule Arabique, une situation marquée une idolâterie des plus barbares.

Le compagnon du Messager d’Allah sera le premier homme à embrasser l’islam, juste après Khadija et les deux fils adoptifs du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) . Abou Bakr ne quittera que rarement le Prophète et le suivra lors de l’hégire, lorsqu’ils quittèrent la Mecque pour s’installer à Médine.

Gravement malade, le Messager d’Allah désigne Abou Bakr pour diriger les prières en son absence, à la mort du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), il devient le premier calife.

Il fera face à de fortes oppositions mais les surmontera sans peine. Lors de la bataille d’Al-Yamâma, où plus de mille musulmans dont 39 compagnons perdent la vie, Abou Bakr envisage de préserver les versets révélés.
Il ordonne de les rassembler et de les copier sur des feuilles. Il a été le premier à appeler cet ensemble MouS-Haf. Il n’était pas encore relié et a été conservé chez Aboû Bakr puis d’autres jusqu’à l’époque de `Outhmân.

A l’âge de 63 ans, Aboû Bakr tombe malade et décède. Son califat a duré 2 ans 3 mois et 13 jours.
Comme il l’avait recommandé, Il a été enterré dans la maison de sa fille `A’ichah c’est-à-dire là où est enterré le Prophète (Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam), sa tête a été placée au niveau des épaules du Messager de Allah.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 31/03/2018 à 12:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous