Publié le | 8.8K vues | 0 commentaire

Découvrez l’histoire des puits creusés par l’armée de djinns du Prophète Soulayman

Image de l'article Découvrez l'histoire des puits creusés par l'armée de djinns du (...)
ZOOM

Le Prophète Soulayman (‘alayhi Salam) était le plus jeune fils du Prophète Daoud (‘alayhi Salam), il lui succéda à sa mort.

Allah Taala dit : Et Salomon hérita de David et dit : "Ô hommes ! On nous a appris le langage des oiseaux ; et on nous a donné part de toutes choses. C’est là vraiment la grâce évidente. (Sourate 27 : 16).

Il reçu d’Allah le plus grand royaume jamais dirigé par un roi. Les hommes comme les Djinns lui étaient dévoués et il pouvait aussi donner des ordres aux oiseaux, car Allah lui avait accordé ce don. Sa puissance faisait la renommé de son royaume et bien des pays étaient sous son contrôle.

Allah a accordé à Soulayman (‘alayhi Salam) quatre grands miracles, après son invocation :

Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d’un royaume tel que nul après moi n’aura de pareil. C’est Toi le grand Dispensateur. (Sourate 38 : 35).

Parmi les miracles accordés au Prophète à l’exception de tous les hommes, on y trouve :

Le premier de ses miracles est la connaissance du langage des oiseaux, Allah Taala dit :

Et Salomon hérita de David et dit : "Ô hommes ! On nous a appris le langage des oiseaux ; et on nous a donné part de toutes choses. C’est là vraiment la grâce évidente. (Sourate 27 : 16),

Par la grâce d’Allah, il avait acquis le don de comprendre le langage des oiseaux et des insectes.

Le deuxième miracle, lui étaient soumis les djinns et les démons qui travaillaient sous ses ordres, par la bonté infinie d’Allah Taala dit aussi :

Et parmi les djinns il y en a qui travaillaient sous ses ordres, par permission de son Seigneur. Quiconque d’entre eux, cependant, déviait de Notre ordre, Nous lui faisions goûter au châtiment de la fournaise. Ils exécutaient pour lui ce qu’il voulait : sanctuaires, statues, plateaux comme des bassins, et marmites bien ancrées. - “Ô famille de David, œuvrez par gratitude”, alors qu’il y a eu peu de Mes serviteurs qui sont reconnaissants (Sourate 34:12- 13)

Le troisième miracle  : Il lui soumit les vents, Allah Taala dit :

Nous lui assujettîmes alors le vent qui, par son ordre, soufflait modérément partout où il voulait (Sourate 38:36).

Il pouvait grâce aux vents, transporter les nuages d’un village à l’autre pour que les Musulmans puissent se nourrir. Parmi les merveilles qu’il a accompli et que nul n’a réalisé après lui, il avait combattu les ennemis de l’Islam, à l’aide d’ une gigantesque natte de bois transportant les djinns, les humains, les oiseaux et les animaux, lions, des tigres, et des aigles qui avaient pour mission l’inspection des lieux.
Il ordonna aux vents de transporter la natte avec tout ce qu’elle contient.

Le quatrième miracle  : Il lui soumit les minerais, Allah Taala dit :

Et pour lui Nous avons fait couler la source de cuivre. (Sourate 34:12)

Avec du cuivre fondu, il pouvait fabriquer des armes pour combattre les ennemis d’Allah. Il est clair que la cause de l’Islam domine complètement l’être de Soulayman (‘alayhi Salam).

L’armée du Prophète Soulayman (‘alayhi Salam) inspirait le respect mais aussi la terreur.
Le Saint Coran décrit ainsi une de ces marches :

Et furent rassemblées pour Salomon, ses armées de djinns, d’hommes et d’oiseaux, et furent placées en rangs. Quand ils arrivèrent à la Vallée des Fourmis, une fourmi dit : Ô fourmis, entrez dans vos demeures, de peur que Soulayman et son armée ne vous écrasent [sous leurs pieds] sans s’en rendre compte. (Sourate 27 : 17-18)

Aujourd’hui encore, les vestiges de sa toute puissance sont encore très présents, notamment non loin du village de Laynah, au nord de l’Arabie saoudite. Un haut lieu touristique, qui recèle nombre de merveilles datant de son règne.
Un endroit prestigieux ou se trouvent enfouis les puits miraculeux façonnés et modelés par l’armée de djinns du roi Soulayman. 300 puits permettant à ses armées d’hommes de s’approvisionner en eau. Seuls 20 puits ont résisté au temps et à l’érosion.

Selon l’historien et chercheur Hamad al-Jasser, la construction de ces puits a demandé une ingéniosité dépassant l’entendement et défiant toutes les lois de la nature en raison de la nature rocheuse du sol.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 03/07/2019 à 10:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous