20 février 2019 | 4.78K vues | 0 commentaire

Depuis 12 ans, des pieds humains coupés sont retrouvés échoués le long d’une plage...

Image de l'article Depuis 12 ans, des pieds humains coupés sont retrouvés échoués le long (...)
ZOOM

Depuis août 2007, 14 pieds humains ont été trouvés échoués au large des côtes de la mer des Salish, une zone maritime qui borde la Colombie-Britannique au Canada et l’État américain de Washington. La majorité des pieds portaient des chaussures de sport.
Différentes hypothèses ont alimenté les chaumières durant des années. Meurtres en série, aliens, suicides, accidents, ou canulars, les spéculations vont bon train depuis ces découvertes macabres.
En 2018, la Gendarmerie royale du Canada a rassemblé un à un les pieds humains tels les pièces d’un puzzle dans l’espoir de découvrir ce qui s’est passé.

Les 14 pieds ont été découverts par hasard par des randonneurs, des campeurs ou encore des travailleurs forestiers.
Le premier pied est découvert en août 2007 dans une chaussure de sport, sur l’île Jededih au nord-est de Vancouver, il appartenait à un homme disparu en 2004. Quelques jours plus tard, un autre pied en basket fait son apparition, cette fois-ci dans le détroit de Géorgie, sur l’île de Gabriola.
Puis plus rien durant un an, jusqu’en février 2008, sur les côtes de l’île Valdes. Ce énième pied relance les plus folles rumeurs et la psychose s’empare de la population.

D’où viennent ces pieds ? Parmi les innombrables théories qui se sont succédé, certaines ont été plus tenaces que d’autres, comme un trafic d’êtres humains, l’œuvre d’un fétichiste des pieds, d’un maniaque ou encore d’un tueur en série...
Le New York Times a résumé toutes ces théories dans un article publié le 12 mai 2018.

Bref, beaucoup d’hypothèses mais aucune certitude.
Au bout de plusieurs années d’investigations et d’autopsies médico-légales, le mystère semble enfin de dissiper. Neuf pieds ont pu être identifiés, deux appartenant à la même personne, selon le bureau des Coroners de la Colombie-Britannique.
Andy Waston, porte-parole des services de médecine légale de Colombie-Britannique a déclaré dans les journaux américains que l’hypothèse de l’homicide avait été écartée pour l’ensemble des cas. Les analyses scientifiques ont démontré plusieurs causes, dont les principales seraient le suicide ou l’accident.

Selon plusieurs experts canadiens, il ne s’agit ni d’un ‘« étrange tueur en série » avide d’amputations, ni de ‘« drôles de petits aliens » qui déposent les membres le long des côtes canadiennes, a expliqué, la légiste Barb McLintock aux médias canadiens.
Finalement l’explication serait bien plus simple que prévu. Les pieds ont été séparés du reste du corps, et les chaussures en matières synthétiques auraient ralenti leur décomposition.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 20 février 2019

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous