3 avril 2019 | 1.42K vues | 0 commentaire

Des prêtres brûlent des livres des sagas Harry Potter et Twilight, -ennemis de Dieu-

Image de l'article Des prêtres brûlent des livres des sagas Harry Potter et Twilight, -ennemis (...)
ZOOM

Serions-nous revenus à l’époque de l’inquisition ? Au moment où les hérétiques, les suppôts de satan et les chrétiens dissidents étaient condamnés à brûler sur le bûcher !

C’est du moins ce que l’on pourrait penser en découvrant ce qui se passe en Pologne. Des prêtres catholiques ont annoncé avoir brûlé, non pas des sorcières ou des satanistes, mais des livres des célèbres sagas Harry Potter et Fascination (Twilight).

Quel crime ont bien pu commettre les auteurs de ces sagas appréciées par des millions de personnes à travers le monde ?
Les prêtres les jugent sacrilèges comme ils l’ont expliqué sur leur page Facebook “SMS des Cieux” en postant les photos de l’autodafé.

Nous obéissons à la Parole divine, ont-ils écrit.

On voit sur les photos, trois prêtres portant un panier contenant plusieurs ouvrages des deux célèbres sagas ainsi que d’autres objets tel un masque de style africain. Les objets incriminés ont été transportés jusqu’à un feu allumé à l’extérieur du bâtiment religieux.

Le foyer attisé, les prêtres ont psalmodiés plusieurs prières dans le but de conjurer le sort. Au centre du feu un parapluie “Hello Kitty” et une figurine hindoue entre autres. Les religieux ont appelé les fidèles à détruire les «  ennemis de Dieu  », comme l’ont fait leurs homologues au Moyen-âge.

Vous brûlerez au feu leurs idoles" est notamment écrit sur leur post, parsemé de commentaires tirés du Deutéronome, un des livres de l’Ancien Testament.

L’épiscopat polonais et l’évêque local n’ont pas nié l’existence de l’autodafé mais ont refusé de faire le moindre commentaire sur le sujet. Selon une paroissienne anonyme, ces événements se seraient déroulés «  après la messe de dix heures dimanche matin, à onze heures. Et ces offrandes qui ont été faites (à l’église) tout au long de la semaine ont été rassemblées en face de l’église et il y a eu un feu  », a-t-elle déclaré à la chaîne privée de télévision TVN24.

Selon Jan Kucharski, exorciste et curé de cette paroisse de Notre-Dame-Mère-de-l’Eglise à Gdansk, dans le nord-est de la Pologne :

ll ne s’agissait pas de brûler des livres quelconques mais des objets associés à la magie et l’occultisme. Outre ces livres, il y avait d’autres objets, des amulettes, des talismans apportés par des fidèles. Il est temps d’y mettre de l’ordre.
Nous savons bien ce qui est préjudiciable, pas bon pour les fidèles, d’où cette formule disons évangélique de l’événement. Certes, d’aucuns peuvent s’en sentir choqués mais ceux qui connaissent l’esprit divin vont comprendre, a-t-il expliqué au site internet d’informations Na Temat.







profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 3 avril 2019

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous