Publié le | 1.35K vues | 0 commentaire

Elle accuse une djihadiste d’avoir vendue sa fille de 3 ans à Daech – VIDEO

Image de l'article Elle accuse une djihadiste d'avoir vendue sa fille de 3 ans à Daech – (...)
ZOOM

Jihane Makhzoumi était partie en Syrie avec son mari Eddy Leroux en août 2014 en prétextant un séjour d’une semaine au Maroc. Elle a finalement été expulsée de Turquie vers la France en octobre 2016.

Elle était bien rentrée avec ses trois enfants mais manquait à l’appel Jana, la petite fille de son mari née d’un premier mariage.

Son procès a débuté ce lundi devant la cour d’assises spéciales de Paris. Elle comparaît pour association de malfaiteurs terroristes, enlèvement d’enfant et délaissement de mineur.

Lors de son départ, le couple avait pris quatre enfants avec eux : leur bébé de six semaines, Imran, ainsi que les enfants de leur précédente union, Jana, 3 ans la fille d’Eddy Leroux, les deux filles de Jihane Makhzoumi de 3 et 5 ans, Maryam et Noussayba.

L’ex-femme d’Eddy Leroux, la mère de Jana ainsi que le père des deux fillettes de Jihane, n’étaient en rien au courant de leur projet de Jihad en Syrie.

Eddy Leroux s’était converti à l’islam et radicalisé après avoir rencontré Jihane Makhzoumi et avait pris le nom de Zayed. Il avait ensuite rejoint la frontière turco-syrienne en passant par la Suisse.

La mère de Jana dépose plainte pour soustraction de mineur par ascendant en août 2014, mais depuis les recherches sont vaines. Alors quand l’épouse de son ex-mari rentre en France sans sa fille, le cauchemar devient bien réel.

En octobre 2016, Jihane rentre en France avec seulement trois de ses enfants, Eddy serait décédé en juillet ou en août 2015 dans les alentours de la Palmyre en Syrie. Epoque à laquelle, la mère de Jana reçoit une dernière photo de sa fille.

Je suis persuadée qu’elle sait où est Jana et avec qui. Moi je ne lui demande rien, je veux juste récupérer ma fille. Jana est Française.

Selon elle, la mère de Jihane, qui vit au Maroc, avait même proposé que si elle levait sa plainte, en échange on lui rendrait sa fille.

Elle a peut-être vendu ma fille pour quitter la Syrie.

Le verdict sera rendu ce vendredi 22 novembre.

profil de Samir Salhoume

Auteur : Samir Salhoume

Publié le : 22/11/2019 à 22:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous