31 octobre 2018 | 675 vues | 0 commentaire

Garde à vue pour un jeune après son appel à la purge des policiers

Image de l'article Garde à vue pour un jeune après son appel à la purge des policiers
ZOOM

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a annoncé avoir porté plainte suite à la diffusion sur internet de messages appelant à une « purge » .

Sur les réseaux sociaux, un jeune homme de 19 ans avait posté des messages appelant à une purge durant la nuit du 31 octobre.

Très rapidement, le message est rapidement devenu viral.
La « purge » qui fait allusion au film « American Nightmare » visait notamment les policiers dans les villes de Grenoble et de Corbeil-Essonnes.

L’initateur a rapidement fait un démentie :

C’ était une énorme blague et une invention de ma part. Elle a pris une trop grande ampleur alors j’ai décidé d’annoncer que c’était une blague ! Il n’y aura ni purge à Grenoble, Paris, Genève, Lyon, etc.

Le jeune Isérois de 19 ans s’est présenté au commissariat de Grenoble et a été placé en garde à vue.

Le ministre de l’Intérieur a réagi sur Twitter :

L’auteur a été identifié. Il prétend que c’est une mauvaise blague, il sera poursuivi. Appeler à la purge contre nos policiers, c’est appeler au meurtre.

Le secrétaire général du syndicat Unsa-Police, Philippe Capon a déclaré :

Le nouveau ministre doit faire le nécessaire pour que des investigations soient menées et que des identifications soient réalisées. Il faut arrêter de nous faire croire qu’on ne peut pas identifier les auteurs de ces messages. C’est faux. Il faut une enquête et des condamnations. Et surtout, quand ces condamnations auront eu lieu, il faudra le faire savoir, en faire la publicité.

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous