5 février 2019 | 13.66K vues | 0 commentaire

Grippe porcine Maroc : Le nombre de décès s’élève désormais à 11 !

Image de l'article Grippe porcine Maroc : Le nombre de décès s'élève désormais à 11 (...)
ZOOM

L’épidémie de grippe A (H1N1) semble prendre de l’ampleur au Maroc où le nombre de décès est passé à 11 en l’espace de quelques jours, rapporte Morocco World News citant le ministère marocain de la santé.
Onze, c’est le total de personnes mortes de suites de complications provoquées par la grippe porcine, connu sous le nom du virus H1N1 (grippe A).

Faut-il commencer à sérieusement s’inquiéter ?
Le ministère de la Santé a tout de même fait savoir que 15 patients dont le test de dépistage du virus H1N1 était positif avaient guéri, tandis que 32 autres suivaient toujours un traitement.

Selon diverses sources médicales, cette grippe viserait en priorité les personnes souffrant de maladies chroniques, les femmes enceintes ou encore les personnes âgées.
Sur cette vidéo devenue virale, un homme désespéré dont la femme, sous le point d’accoucher, a été admise à l’hôpital, se plaint que celle-ci est arrivée en bonne santé à la clinique et qu’elle aurait contracté la grippe après son admission.
Depuis son épouse âgée d’une vingtaine d’années est décédée de la grippe H1N1, après l’aggravation de son cas. Son bébé est décédé deux plus tard.

Malgré cette hausse inquiétante du nombre de décès, la «  situation épidémique  » serait «  normale en comparaison avec les années précédentes  », indique le ministère de la Santé
Pourtant la panique gagne du terrain à mesure que les cas suspects de grippe porcine se déclarent. Un médecin, sous couvert d’anonymat dénonce :

L’absence du traitement Tamiflu ainsi que celle d’un plan de veille et de vigilance dans de telles circonstances ». Il est anormal de ne pas avoir anticipé cette vague de grippe, ni de disposer de stock de sécurité du Tamiflu ».

Anass Doukkali, le ministre marocain de la Santé reste confiant.

Pour l’heure, il n’y a pas d’alerte ni de mise en quarantaine…mais beaucoup de communication et de sensibilisation. La vaccination peut se faire encore », a-t-il indiqué à la presse locale.

Selon lui, le Maroc aurait passé commande pour le Tamiflu, auprès des laboratoires Roche. Sur le terrain, un autre son de cloche se fait entendre..

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 5 février 2019

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous