9 juin 2018 | 20.94K vues | 0 commentaire

Il écrit « Allahou akbar » sur sa voiture pour ne pas payer le remorquage

Image de l'article Il écrit « Allahou akbar » sur sa voiture pour ne pas payer le (...)
ZOOM

Le 1er juin dernier, le centre commercial Val d’Europe a dû être évacué à cause d’une voiture suspecte sur laquelle avait été taguée à la bombe de peinture bleue l’inscription « Allahou akbar. »

Il n’en fallait pas moins pour qu’une équipe de démineurs intervienne et que le centre commercial soit évacué pendant six heures. Les policiers ont d’ailleurs retrouvé un exemplaire du Coran, sans doute pour faire jeter le doute sur la communauté musulmane, dans l’Alfa Romeo blanche dont la batterie laissait apparaître des fils. Une mise en scène permettant ainsi de simuler un potentiel attentat à la voiture piégée.

L’auteur de cette mise en scène est Jérémy H., âgé de 34 ans, identifié par les enquêteurs grâce à son permis de conduire laissé dans la voiture.

Lors de sa garde à vue, le prévenu a expliqué et avoué les faits qui lui sont reprochés. Le 20 mai dernier le moteur de sa voiture s’est mis à fumer alors qu’il roulait, il décide alors de s’arrêter sur le parking du centre commercial. Il est ensuite revenu à plusieurs reprises afin de réparer son véhicule. Ne pouvant pas se payer le remorquage du véhicule, il décide alors d’une mise en scène plus qu’improbable.

La version de Jérémy H. est corroborée par un témoignage et des images de vidéos de surveillance montrant le prévenu.

Selon Le Parisien :

Ce trentenaire qui a des antécédents de schizophrénie a en effet fait preuve d’une certaine fragilité psychologique ayant des propos peu amènes à l’égard de la présidente et confirmant qu’il voulait déposer un brevet pour une invention qui permettrait de « congeler l’eau en milieu aquatique et sauver le Pôle nord »

profil de Rédaction Y.

Auteur : Rédaction Y.

Posté le : 9 juin 2018

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous