Publié le | 4.78K vues | 0 commentaire

Inde : Le viol d’une fillette de 7 ans, fille d’un imam, provoque la colère des musulmans

Image de l'article Inde : Le viol d'une fillette de 7 ans, fille d'un imam, provoque (...)
ZOOM

Plus de 160 véhicules ont été incendiés à Jaipur, capitale de l’État indien du Rajasthan. Les émeutiers majoritairement musulmans, demandent l’arrestation et la punition d’un homme qui a enlevé et violé une fille de 7 ans.
La fillette est la fille de l’imam de la mosquée de la ville.

Bien que le gouvernement ait pris des mesures drastiques, telles que l’arrêt d’Internet dans de nombreux districts de police pour mettre fin aux rumeurs et l’arrestation de 16 personnes, la foule enragée a continué mardi à casser des vitres et à incendier des véhicules.
Le commissaire de la police de Jaipur, Anand Srivastava, a déclaré à la presse que plusieurs officiers avaient été blessés dans la mêlée, ajoutant que des mesures seraient prises contre les auteurs de rumeurs afin d’attiser les flammes du mécontentement public.

Après que la victime ait été retrouvée près de chez elle lundi, saignant abondamment avec des blessures au front, elle a été immédiatement emmenée à l’hôpital où elle a été déclarée dans un état stable. Les médecins ont constaté de graves blessures au niveau des organes génitaux.

Le coupable a attiré la jeune fille près de chez elle dans un véhicule aux alentours de 20 heures hier et l’a violée. Au bout de deux heures, il l’a déposée au même endroit d’où elle avait été emmenée, a ajouté le commissaire de police

Les médias locaux ont indiqué que l’auteur avait réussi à enlever la jeune fille à moto en lui disant qu’il était un ami de la famille.
Les manifestants ont commencé peu de temps après sa découverte, lorsqu’une foule nombreuse s’est rassemblée à l’extérieur de l’hôpital, poussant les autorités à demander un déploiement supplémentaire de la police pour tenter de contrôler la foule. Les émeutiers ont rapidement encerclé un poste de police, détruisant plusieurs véhicules et attaquant la police qui tentait de les disperser avec des pierres.

Le ministre d’Etat des Transports, Pratap Singh Khachariyavas, a rendu visite à la fillette à l’hôpital, affirmant par la suite que l’auteur du “ crime odieux ... devait être pendu ” et assurant la population que la police s’efforçait d’arrêter le criminel.

Nous essayons tous d’arrêter l’accusé bientôt. Il n’y a tout simplement pas d’espace pour les auteurs de tels crimes dans notre société, at-il déclaré.

Ce n’est pas le premier cas d’agitation publique après le viol d’un mineur en Inde cette année. Le mois dernier, des policiers et un fonctionnaire national ont été reconnus coupables du viol et du meurtre d’un enfant de 8 ans dans le district de Kashua, dans l’État de Jammu-et-Cachemire sous administration indienne. En mai, une affaire de viol d’une fillette de trois ans dans la même région a donné lieu à une grève à l’échelle de la ville et à des affrontements avec la police.

Les médias locaux n’ont pas fait mention qu’il s’agissait de la fille d’un imam.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 04/07/2019 à 16:10

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous