Publié le | 5.25K vues | 0 commentaire

Indonésie - Un serpent serré autour du cou du suspect pour le faire avouer

Image de l'article Indonésie - Un serpent serré autour du cou du suspect pour le faire (...)
ZOOM

Certains pays usent de méthodes pour le moins étonnantes pour faire parler un suspect. Les techniques peu orthodoxes utilisées notamment par les américains lors des nombreux conflits dont ils sont responsables, ont dévoilé qu’en matière de torture, l’oncle Sam n’a pas de leçons à recevoir.
Guantanamo, Irak, Afghanistan, le gouvernement américain a fait de la torture une véritable institution.

Cependant, cette vidéo qui fait le buzz depuis quelques jours, démontre que certains n’ont rien à envier aux américains et se montrent prêts à tout pour faire parler un pauvre malheureux.
L’indonésien assis à même le sol est aux prises avec un énorme serpent. Les policiers euphoriques n’ont rien trouvé de mieux pour lui faire avouer le vol de plusieurs téléphones que de lui enrouler un énorme serpent autour du cou. Une pratique qui semble se généraliser selon la presse indonésienne.
On entend un officier de police demander au suspect :

Combien de fois as-tu volé des téléphones portables ?

Au bord de la crise de nerf, l’homme lui répond : «  Juste deux fois  ». Tout au long de la vidéo, longue d’une minute et 20 secondes, le serpent qui mesure environ deux mètres s’enroule autour du cou du malheureux.

Ces images ont évidemment provoqué l’indignation des internautes, obligeant les autorités à présenter des excuses.
Tonny Ananda Swadaya, le chef de la police du district de Jayawijaya, a présenté des excuses dans un communiqué et a précisé que :

Le serpent était apprivoisé et n’était pas venimeux ou dangereux, et les policiers ont eu cette idée pour obtenir des aveux aussi rapidement que possible. Nous travaillerons de façon plus professionnelle à l’avenir, a promis le responsable, rapporte le Jakarta Post.

L’avocate et défenseure des droits de l’homme Veronica Koman a affirmé sur Twitter :

Il s’avère que l’utilisation de serpents pour interroger les Papous est répandue

Les faits se seraient déroulés dans le district de Jayawijaya, dans la province de Papouasie à l’est du pays, mais la date reste inconnue.
Les policiers qui ont mené l’interrogatoire ont été auditionnés.

Un policier est actuellement interrogé par la division des affaires internes de la police de Papouasie, a confirmé à l’AFP lundi un porte-parole de la police, Ahmad Mustofa Kamal.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 14/02/2019 à 20:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous