27 octobre 2017 | 11.18K vues | 0 commentaire

[Vidéo] Jérémy Ferrari sur le colonialisme : « Je continuerai à dénoncer les erreurs du passé »

Image de l'article [Vidéo] Jérémy Ferrari sur le colonialisme : « Je continuerai à dénoncer les (...)
ZOOM

L’humoriste Jérémy Ferrari à l’image de feu Daniel Balavoine ne craint pas d’égratigner la sphère bien-pensante française. Encensé pour son culot ou critiqué pour son franc-parler, Jérémy Ferrari ne laisse personne indifférent.

On se souvient de son clash mémorable avec Manuel Valls dans l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché » en 2016. L’humoriste reprochait à l’ancien premier ministre ses propos affirmant que la France était en guerre contre le «  terrorisme islamiste.  »
«  ...Vous avez dit qu’on était en guerre. Vous êtes en guerre, le gouvernement est en guerre, pas nous. Nous, on se fait tirer dessus quand on va voir des concerts. Moi je ne suis pas en guerre contre les musulmans  », lui a lancé Jérémy Ferrari.

L’échange entre les deux hommes a eu pour effet de booster la carrière de l’humoriste et d’augmenter le nombre de ses fans. Il faut dire que Ferrari n’a pas la langue dans la poche et sa colère explose mieux sur scène lorsqu’il tacle les dirigeants, ceux qui attaquent des pays pour «  rendre leur liberté au peuple  » et s’étonnent après du retour de bâton.
Loin de s’arrêter en si bon chemin, l’humoriste engagé continue d’interpeller les puissants de ce monde et dénonce les dysfonctionnements de notre société.
Dans l’émission « Salut les terriens » du 21 octobre 2017, l’invité de Thierry Ardisson a une nouvelle fois poussé un coup de gueule. Parlant de l’écrivain et philosophe Voltaire et de sa soi-disant lutte contre l’esclavagisme, Jérémy Ferrari rappelle que l’écrivain considérait la race noire comme une race inférieure.

Des propos que l’animateur a tenu à relativiser prétextant qu’il fallait se replonger dans le contexte de l’époque. Une justification qui n’a pas convaincu l’humoriste qui rappelle que les Francs CFA sont un problème bien actuel.
« Il faut alors arrêter de mettre le mot “colonial” sur la monnaie africaine, actuellement en Afrique », une monnaie qui comme nous le savons est fabriquée en France.
«  Et  » poursuit Jérémy, «  tant que les africains, en Afrique, liront le mot colonie sur leur monnaie, je continuerai à dénoncer ce qui me semble injuste dans le passé.  »

Jérémy Ferrari nous prouve que l’on peut faire rire du pire si c’est dans le but de pousser le public à s’interroger davantage sur les injustices de ce monde.

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.

Jeremy Ferrari sur le colonialisme "Je continuerai de dénoncer... "Tant que les Africains liront le mot "colonie" sur leur monnaie, je continuerai de dénoncer ce qui me semble injuste dans le passé" Jeremy Ferrari #SLT

Publié par Salut les Terriens sur mardi 24 octobre 2017

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 27 octobre 2017

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous