6 janvier 2019 | 4.01K vues | 0 commentaire

L’islamophobe Houellebecq reçoit la Légion d’honneur, la médaille de la honte !

Image de l'article L'islamophobe Houellebecq reçoit la Légion d'honneur, la médaille de (...)
ZOOM

Quelle meilleure façon de débuter l’année en honorant l’un des pires islamophobes de France ?
Emmanuel Macron, actuellement dans la tourmente, a classé parmi ses priorités pour 2019 de distinguer un ennemi de l’Islam, Michel Houellebecq.
Rappelez-vous que ce triste personnage déclarait en 2001 au magazine Lire,

La religion la plus con, c’est quand même l’islam. Quand on lit le Coran, on est effondré… effondré ! La Bible, au moins, c’est très beau, parce que les juifs ont un sacré talent littéraire… Ce qui peut excuser beaucoup de choses.

Pour ses nombreuses diatribes à l’égard des musulmans, l’islamophobe s’est vu désigné chevalier de la Légion d’honneur par l’Elysée.
Une distinction qui ne pourra inciter l’auteur de propos incendiaires sur l’Islam qu’à persévérer dans cette voie. Cette importante consécration par le chef de l’Etat, coïncide avec la sortie le 4 janvier dernier du nouveau roman de Houellebecq, Sérotonine.
En 2015, son ouvrage « Soumission » créait la polémique et pour cause. Houellebecq imaginait dans son livre, l’arrivée au pouvoir d’un parti musulman, le cauchemar pour certains.
Son racisme et son islamophobie totalement assumés ont incité nombre d’associations de défense des droits de l’homme à le poursuivre en justice sans succès, la justice lui reconnaissant le droit de la critique des religions, surtout lorsqu’il s’agit d’Islam.
Il n’a d’ailleurs jamais caché son aversion de l’Islam et reconnaît volontiers être islamophobe et pro-israélien.
Il affirme que :

Globalement, Israël emploie des moyens plus moraux que les Palestiniens. Et je suis du côté de la morale, fondamentalement. Du côté du bien contre le mal.

A l’annonce de sa désignation par l’Elysée comme chevalier de la Légion d’honneur, le journaliste et auteur français Claude Askolovitch a rappelé sur Tweeter cette phrase de Houellebecq :

Je vais donner une interview où j’appellerai à une guerre civile pour éliminer l’islam de France. Je vais appeler à voter pour Marine Le Pen !

Voilà le genre d’individu que la France honore et encense et encourage par la même occasion à perpétuer cette vieille tradition française. Finalement rien de nouveau à l’horizon..

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 6 janvier 2019

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous