1er juin 2018 | 14.04K vues | 0 commentaire

La France condamnée à verser 6,5 millions d’euros à un Français d’origine algérienne

Image de l'article La France condamnée à verser 6,5 millions d'euros à un Français (...)
ZOOM

Le 30 novembre 2004 en gare de Mitry-Mory, un jeune homme est interpellé par des agents de la SNCF.
Rapidement remis à la police, Abdelkader Ghedir est soupçonné de faire partie d’un groupe de lanceurs de cailloux sur un train.

Lors de l’arrestation, ce jeune franco-algérien est malmené et tombe dans un coma profond pendant plusieurs semaines.

Devenu lourdement handicapé avec une incapacité partielle permanente estimée à 85%, Abdelkader Ghedir avait saisi La Cour européenne des droits de l’Homme.

14 ans après les faits, la Cour, a conclu qu’Abdelkader Ghedir avait bel et bien subi des mauvais traitements lors de son interpellation et a condamné la France à lui verser 6,5 millions d’euros« au titre du préjudice matériel et moral ».

L’arrêt de cette décision, devenu définitif, ne peut plus être contesté.

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous