12 octobre 2018 | 3.84K vues | 1 commentaire

Le champion du monde de lecture rapide ouvre son école.

Image de l'article Le champion du monde de lecture rapide ouvre son école.
ZOOM

Mohamed Koussa n’a besoin que d’une petite heure pour terminer un livre de 200 pages.

Cet habitant de Dugny applique une méthode : la lecture rapide.

Mohamed Koussa a été conquis par cette méthode et a décidé d’ouvrir son école la MK Académie.

Très talentueux, Mohamed Koussa a reçu le titre de champion de France de la discipline, et champion du monde, en Chine !

Cet ancien professeur de lettres et histoire :

Cette technique qui permet de lire et d’apprendre deux à dix fois plus vite. J’ai donc décidé de l’enseigner. Pour cela, j’ai fondé la MK Academy.

Il explique :

Il faut hacker le cerveau. A partir du moment où vous avez compris comment il fonctionne, vous pouvez jouer avec. La lecture rapide consiste ainsi à optimiser le processus de balayage des yeux et le traitement de l’information par le cerveau.

Mohamed Koussa affirme :

Le fait de lire à haute vitesse secrète des neurotransmetteurs essentiels pour l’apprentissage. Pour que les informations restent en tête, il faut susciter de l’émotion, créer des sensations. Si on va trop lentement, on se met à rêvasser

Durant cette année , il a formé 250 à 300 élèves : étudiants, salariés, ou simples férus de lecture.

Un homme d’affaires formé par Mohamed Koussa a témoigné :

j’ai pu observer une efficacité de lecture que je n’aurais jamais soupçonnée. J’ai lu un Harlan Corben de 517 pages en moins de 4 heures cumulées, et j’ai été moi-même surpris de voir les pages défiler, sans fatigue, pris par l’intrigue

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

1

Avis

Nas user 0
AFESAF

21 janvier 2019 à 18:05

0

Je suis émerveillée après la lecture de cet article. Mon souhait est que M. MOHAMED KOUSSA, accepte mon invitation en Afrique, pour susciter et dénicher les talents afin de les mettre en valeur au yeux du monde. Faites l’honneur à l’Afrique, pour accepter de venir.