Publié le | 3.58K vues | 0 commentaire

Le film sur la mort du petit Aylan révolte la famille

Image de l'article Le film sur la mort du petit Aylan révolte la famille
ZOOM

Comment oublier ces terribles images de cet enfant Kurde, échoué sur une plage grecque après avoir tenté de fuir la Syrie ?

Aylan Kurdi, trois ans, a perdu la vie avec sa mère et son frère après le naufrage de leur petite embarcation. Ils étaient Kurdes originaires de Kobané en Syrie et espéraient rejoindre le Canada.

Son visage d’ange caressé par les vagues, son t-shirt rouge, son short bleu et ses petites baskets sont des images qui resteront à jamais gravé dans les mémoires. Lui et sa petite famille accompagnés de quelques dizaines de migrants ont tenté le tout pour le tout en quittant Bodrum pour se diriger vers l’île de Kos en Grèce, mais le destin en a décidé autrement.

Aylan n’est qu’une petite goutte d’eau innocente dans cette vaste mer qui s’est peu à peu transformée en gigantesque cimetière.
Ce drame survenu en 2015, a décimé douze personnes dont une famille, Aylan, Gulip son frère de 5 ans et la maman, seul Abdullah Kurdi, le père et mari s’en sort indemne.

Quelques années plus tard, l’émotion est toujours aussi forte à l’évocation du jeune garçon. Des dizaines de migrants meurent tous les jours noyés en tentant la maudite traversée, des vies perdues dans l’indifférence générale.

Que sont ces quelques cadavres ? Des anonymes venus d’ailleurs, qui n’ont ni visage ni nom ?

Il s’agit pourtant de pères, de mères, de frères, de sœurs, d’enfants, des hommes , des femmes et des enfants auxquels le cinéma veut aujourd’hui rendre hommage à travers un film retraçant la courte vie du petit Aylan jusqu’à sa tragique fin.

Ce drame servira de thème à un long métrage rassemblant plusieurs acteurs d’origine turc mais aussi des stars d’Hollywood.
Les tournages ont d’ores et déjà commencé à Bodrum, la cité balnéaire turque. Deux producteurs à la tête de ce film, George Edde et Bahattin Ozturk, ainsi qu’un réalisateur, Omer Sarikaya.

Ce dernier espère envoyer un message fort au monde sur le sort peu enviable des réfugiés. C’est seul qu’il s’est attelé à la lourde tâche d’écrire le scénario à partir de ce fait divers qui a fait la Une des journaux et qui l’a profondément ému.

Lorsque cet incident s’est produit, je n’ai pas réussi à dormir. Je l’avais toujours quelque part dans ma tête. J’ai espéré que quelqu’un en fasse un film et donne un message au monde entier. Mais personne ne l’ai fait jusqu’à ce jour et finalement c’est moi qui le fait, a-t-il dit.

Les producteurs ne souhaitent pas réaliser un gros chiffre d’affaires sur ce film, les recettes seront intégralement reversées aux aides humanitaires. Les acteurs ont à leur tour décidé de jouer bénévolement, personne ne souhaite être rémunéré.
Parmi le casting, on retrouve entre autres, l’acteur américain Steven Seagal.

Pour le réalisateur, ce jour là «  Ce n’est pas un bébé qui a échoué sur une plage, c’est une honte qui est celle de toute l’humanité  ».

Le film Aylan Baby : Sea of Death n’est pas encore sorti, que la polémique enfle, la tante du petit garçon se dit choquée après la diffusion de la bande-annonce.
Les internautes ont fait savoir à leur tour qu’ils étaient outrés par le tournage de ce film.

Pour sa part, le directeur a affirmé que l’histoire s’inspirait seulement de la vie d’Aylan Kurdi, il a invité les membres de la famille Kurdi à le visionner lors de la première.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 03/07/2019 à 12:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous