Publié le | 1.37K vues | 0 commentaire

Le jeûne pour rajeunir et même beaucoup plus..

Image de l'article Le jeûne pour rajeunir et même beaucoup plus..
ZOOM

Il y a plusieurs milliers d’années, au moment où l’homme vivait de chasse et de cueillette et qu’il devait affronter un froid glacial et de longues périodes de disette, l’organisme s’est adapté biologiquement à ces rudes conditions.
Le corps humain puise dans les graisses le carburant nécessaire à une vie en bonne santé, et ceci peu importe les conditions extérieures. Rien d’étonnant de voir un homme de 70 kilos et de 1,70 mètre tenir quarante jours sans manger juste en puisant dans ses 15 kilos de réserve de graisses.

D’ailleurs au pôle Nord, les manchots ont toujours cette capacité de résistance, ils jeûnent plusieurs mois en vivent sur leurs réserves de graisses.
C’est le même cas pour l’homme, l’organisme s’est, au fil des années, adapté au manque de nourriture, mais face à la surconsommation actuelle, il est rare dans nos pays de réduire sa consommation quotidienne bien au contraire.
Et comme on le sait, l’abondance est l’ennemie farouche de notre santé.

Pourtant, ces mécanismes protecteurs sommeillent encore au plus profond de nos cellules, tel un trésor que nous auraient confié nos ancêtres.
Parallèlement à cela, plusieurs découvertes ont mis en évidence les bienfaits du jeûne, sur notre santé bien sûr mais aussi sur le processus de vieillissement.

Des biologistes du Massachusetts Institute of Technology ont prouvé que le jeûne pendant seulement 24 heures améliorait la capacité de régénération des cellules souches intestinales. Les résultats de l’étude ont été publiés sur le portail MedicalXpress.
L’expérience sur des souris privées de nourriture a été concluante. Les chercheurs ont pris des échantillons de leurs cellules souches intestinales et les ont élevées par des moyens artificiels. Ils ont noté que de nouvelles cellules étaient régénérées, donnant lieu à un processus de rajeunissement deux fois plus rapide.
Au-delà du rajeunissement, ces nouvelles cellules pourraient servir à remplacer celles endommagées par la maladie entre autres.
Selon les scientifiques, cette découverte permettrait de mettre au point des médicaments pour les personnes âgées souffrant d’infections gastro-intestinales, ainsi que de l’oncologie après la chimiothérapie.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 13/05/2019 à 17:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous