Publié le | 6.17K vues | 0 commentaire

Lionel Messi devient membre officiel du fan club israélien, Beitar Jerusalem

Image de l'article Lionel Messi devient membre officiel du fan club israélien, Beitar (...)
ZOOM

Le boycott contre Israël s’intensifie, de plus en plus d’artistes et de sportifs ne souhaitent plus se produire dans un Etat accusé de génocide.
En juin dernier, le club argentin de football avait refusé de jouer un match amical en Israël.
La star du ballon rond Lionel Messi avait finalement capitulé face aux arguments du président de la Fédération palestinienne de football qui avait estimé que le joueur argentin était

“Un symbole de paix et d’amour” qui ne devait “pas participer au blanchiment des crimes de l’occupation”.

Mais quelques mois plus tard, la superstar du football semble avoir oublié ces belles paroles. La semaine dernière Messi est devenu l’égérie de Finney, un « smartphone blockchain » produit par Sirin Labs, une société high-tech fondée par Moshe Hogeg.

Quel rapport avec le football et Israël direz-vous ?
Hogeg est le patron du Beitar Jerusalem, l’équipe de foot israélienne dont les supporters sont régulièrement accusés de racisme. Il a acheté le Beitar Jerusalem en août dernier pour 7,2 millions de dollars à Eli Tabib, qui en était le propriétaire depuis 2013.

Messi, qui joue pour l’équipe espagnole du FC Barcelone, a été cinq fois lauréat du prix FIFA Ballon d’Or, mais dorénavant il est lié « de manière éternelle » au Beitar Jerusalem, même si c’est indirectement.
Hogeg s’est d’ailleurs empressé de lui remettre personnellement une carte de membre du fan club du Beitar Jerusalem lors d’un événement pour la promotion de son produit à Barcelone, cette semaine.

La réputation du club israélien n’est plus à faire, ses fans exigent un club «  racialement pur  ». En janvier 2013, le club intègre à l’équipe deux joueurs musulmans. Ce transfert va inspirer la campagne la plus raciste de l’histoire du sport, et pour cause les ultras ont la réputation d’être l’équipe la plus raciste au monde.
En 2012, à l’issue d’un match, les fans du Beitar ont envahi un centre commercial de Jérusalem et y ont tabassé des employés arabes.

Mais loin de toutes ces considérations, la star du football argentin ne semble pas préoccupé par ces menus détails car entre l’éthique et l’argent, Messie a fait son choix.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 10/12/2018 à 17:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous