25 octobre 2018 | 654 vues | 0 commentaire

Netflix accusé de tromperie

Image de l'article Netflix accusé de tromperie
ZOOM

Netflix se baserait sur la couleur de peau de ses utilisateurs pour les cibler et pour affiner ses recommandations de film et de série.

Des clients afro- américains se sont aperçus que des acteurs noirs étaient mis en avant alors qu’ils jouent un rôle mineur et accuse Netflix de se baser sur leur couleur de peau pour les inciter a regarder.

Netflix a personnalisé les vignettes de sélection des films et séries visibles sur la page d’accueil du service en fonction des goûts supposés de ses utilisateurs.

Comme le relève un programmeur sur Twitter :

les gens n’aiment généralement pas être traités différemment en fonction de leur couleur de peau, et tout particulièrement quand ils sont tranquillement chez eux en train de regarder un film

Le journal,The Guardian a mené l’enquête et à donné un exemple :

La comédie romantique Love Actually, dans laquelle Hugh Grant, Emma Thompson et Colin Firth jouent les premiers rôles, mais Netflix met en avant les acteurs Chiwetel Ejiofor -acteur noir - et Keira Knightley, aux rôles pourtant secondaires.

Une utilisatrice en colère a tweeté :

Est-ce que ça vous fait ça ? Des affiches avec les acteurs noirs pour vous inciter à regarder ? Ce film met en vedette Kristen Bell/Kelsey Grammer. Ces acteurs ont passé 10 minutes cumulées à l’écran

Netflix dément ces accusations :

Il est faux de dire que nous personnalisons les affiches en nous basant sur des statistiques démographiques. Nous ne demandons pas à nos membres leur race, leur sexe ou leur ethnie, donc nous ne pouvons pas utiliser ces informations pour personnaliser individuellement leur expérience de Netflix. La seule information que nous utilisons, c’est leur historique de consultation qui, traité par les algorithmes d’apprentissage automatisé de la firme, est parfois bien plus précis que des données déclaratives.

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous