Publié le | 434 vues | 0 commentaire

Pour empêcher la fraude au baccalauréat, l’Algérie coupe Internet

Image de l'article Pour empêcher la fraude au baccalauréat, l'Algérie coupe Internet
ZOOM

L’accès à Internet a été très fortement perturbé ce dimanche en Algérie, au premier jour des épreuves du baccalauréat.
En effet, les autorités algériennes ont bloqué le 16 juin 2019 les réseaux sociaux dont Facebook, Twitter et Instagram et ce à l’occasion du démarrage des épreuves.

Cette décision a été prise pour éviter les cas de fraudes qui ont porté un sérieux coup à la crédibilité du baccalauréat en Algérie ces dernières années.
Plusieurs autres sites étaient difficilement accessibles, voire complètement bloqués pour les internautes algériens. Ces sites représentent la grande majorité du trafic sur Internet en Algérie.

En outre, les autorités ont également bloqué ou perturbé l’accès à Internet par le biais d’un réseau virtuel privé (VPN), une technique utilisée ces dernières années par les internautes algériens pour contourner les coupures imposées par les autorités de manière potentiellement illégale, et certainement en violation du droit fondamental d’accès à Internet.

À ceci s’ajoute le blocage de TSA ainsi que d’autres sites Internet, imposé de manière arbitraire par les autorités pour des raisons obscures.
Dans les deux cas, aucune communication officielle n’a émergé de la part des autorités ou encore de l’opérateur Algérie Télécom. Habituellement, les coupures sont annoncées contrairement à cette année où rien n’a été fait dans ce sens.

Les internautes comme les entreprises restent dans l’expectative en attendant la réouverture du système.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 17/06/2019 à 20:40

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous