Publié le | 6.52K vues | 0 commentaire

Pourquoi ces 250 motards se sont rendus dans une mosquée au Canada ?

Image de l'article Pourquoi ces 250 motards se sont rendus dans une mosquée au Canada (...)
ZOOM

Mirza Muhammad Afzal s’adresse aux personnes rassemblées après l’arrivée de 250 motards à la mosquée Baitul Islam à Vaughan, dimanche matin, dans le cadre de la Randonnée 911 organisée par le Canada pour aider les victimes du tir Danforth de Toronto.

Les motocyclistes de la police arrivent à la mosquée Baitul Islam à Vaughan dimanche matin avec beaucoup de fanfare, dans le cadre de la Randonnée 911 du Canada visant à aider les victimes du tir à Danforth de Toronto.

Deux forces parfois décriées, incompris et préjugées se sont rassemblées dimanche à Vaughan pour collecter des fonds en faveur des victimes de la violence, notamment celles de Danforth, tué en 2018.

Les musulmans canadiens, en marge de la randonnée canadienne 911, ont organisé un événement dimanche à la mosquée Baitul Islam de Vaughan.
« Nous pensions qu’il serait puissant que les deux organisations travaillent ensemble », a déclaré Safwan Choudhry, organisateur de l’événement.

Cet événement caritatif marquera le premier anniversaire du tournage Danforth à Toronto et mettait en vedette un cortège de 250 motos escortées de policiers.
La mission de la fondation canadienne Ride 911 est d’organiser une promenade en moto accompagnée par la police chaque année afin de recueillir des fonds et de faire connaître les causes des fondements. Cela inclut d’aider les familles des membres des services d’urgence décédés, d’aider les enfants victimes de crimes violents, ainsi que de travailler conjointement avec le réseau Mikey pour rendre les défibrillateurs publics plus accessibles et sauver des vies.

Lors d’une conversation privée, certains motards ont évoqué le fait qu’ils étaient vêtus de « tenues » de motard, tels que des blousons en cuir et des tatouages, faisant face à la suspicion et au doute, en raison de leur apparence, a déclaré Choudhry.

Ils apprécient que les musulmans ressentent le même niveau d’examen


 », a déclaré Choudhry. "Les deux côtés se comprennent."
Ce fut également une expérience révélatrice pour les motards puisque peu d’entre eux s’étaient déjà rendus dans une mosquée. Le programme de cérémonie comprenait une récitation du Coran.

Plus de 90% des motards n’étaient jamais allés dans une mosquée. Ils sont partis extrêmement positifs


, a déclaré Choudry.

Réunir les deux groupes a forgé la compréhension, selon Choudhry.
"Cela peut permettre d’éliminer les idées fausses", a-t-il déclaré.

Les motards ont apprécié leur journée à poser des questions et à passer du temps avec les musulmans, a déclaré Choudhry. "C’est quelque chose qu’ils n’ont jamais connu auparavant."

Les représentants de la Police provinciale de l’Ontario, de la police de Toronto et de York, étaient au nombre des représentants.

L’événement de dimanche a également permis de recueillir des fonds pour d’autres victimes de violences, notamment des femmes, des enfants et des policiers blessés dans l’exercice de leurs fonctions. Les recettes de l’événement seront reversées aux victimes de la fusillade à Danforth.

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 27/08/2019 à 15:45

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous