23 janvier 2018 | 20.72K vues | 0 commentaire

Quand il gagne il est Français, quand il perd il est Camerounais !

Image de l'article Quand il gagne il est Français, quand il perd il est Camerounais (...)
ZOOM

Certains médias français souffrent du syndrome de la relativité et de l’hypocrisie journalistique. Lorsqu’une personnalité de nationalité française, aux origines étrangères, est prise de sucées elle est reconnue comme française mais lorsqu’elle est dans impopularité elle devient étrangère et nommée à « juste » titre.

Dernier cas de figure avec le combattant de MMA Francis Naganou qui avait été titré « étoile française montante » par le Figaro au lendemain de sa victoire et devient à la suite de sa défaite « Le Camerounais s’est incliné face à l’Américain... »

La reconnaissance du titre de français ne semble pas aller de soi mais laisse supposer qu’elle se mérite uniquement lorsqu’elle fait briller le drapeau tricolore. Une controverse qui laisse perplexe l’idée d’une intégration juste et sans valeur ajoutée.

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous