Publié le | 53.29K vues | 0 commentaire

Quand l’armée sioniste asperge de déchets les maisons des Palestiniens en Cisjordanie occupée !

Image de l'article Quand l'armée sioniste asperge de déchets les maisons des Palestiniens en (...)
ZOOM

Tout les moyens sont bons pour faire fuir les Palestiniens de leurs domiciles.
Après avoir détruit les champs agricoles, chassé des milliers de palestiniens de leurs villages, l’occupant israélien a trouvé un nouvel outil de dissuasion pour les derniers Palestiniens récalcitrants à abandonner leurs foyers.

Les camions de l’armée israélienne se rapprochent des maisons afin de les asperger d’un liquide malodorant appelé « skunk » en Anglais.
Ce liquide placé dans le mélangeur du camion est décrit comme sentant «  un morceau de cadavre pourri et d’égout stagnant  ».
Selon l’Association Pour les droits civils en Israël (ACRI) : «  Outre la puanteur repoussante et nauséabonde, le liquide peut causer une douleur ou une rougeur s’il entre en contact avec les yeux. En cas de contact avec la peau, il peut également créer une grave irritation. En cas d’absorption par voie orale, il peut causer des douleurs abdominales nécessitant un traitement médical.  »

Comme on le constate dans la vidéo ci-dessous, le camion piégé pulvérise un jet de son liquide fétide sur une vaste zone et dans les maisons. Cet acte ne peut avoir d’autre effet que de provoquer et d’aggraver davantage le nombre de Palestiniens victimes de l’occupation israélienne.
Ce liquide nauséeux a été arbitrairement utilisé sans justification apparente et en l’absence de troubles publics.

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.
.


[CHOC] Quand l'armée sioniste asperge de déchets les maisons des Palestiniens en Cisjordanie occupée !
► 1.000.000 de J'aime pour la Palestine◄

Publié par 1.000.000 de J'aime pour la Palestine sur dimanche 29 janvier 2017

profil de Rédaction alNas

Auteur : Rédaction alNas

Publié le : 30/01/2017 à 03:12

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous