17 avril 2018 | 2.97K vues | 0 commentaire

12 ans après sa mort, où se trouve le corps de Saddam Hussein ?

Image de l'article 12 ans après sa mort, où se trouve le corps de Saddam Hussein (...)
ZOOM

Le corps de Saddam Hussein, le défunt président irakien exécuté par pendaison par les américains en 2006, est l’objet d’interrogations sur son emplacement exact. L’ancien dirigeant irakien avait été exécuté le jour de l’Aïd el Adha, un jour sacré dont se sont bien moqués les américains.

Après sa mort, sa dépouille a été placée dans un mausolée dans sa ville natale d’al-Awjah en Irak, transportée par hélicoptère depuis Bagdad sur ordre direct de George W. Bush alors président des Etats-Unis.

Le cheikh Manaf Ali al-Nida, chef de la tribu des Albu Nasser à laquelle appartient le clan de Saddam, a conservé une lettre que sa famille a signée quand ils ont reçu le corps, acceptant que Saddam soit enterré sans délai.

Mais lors d’une attaque aérienne irakienne par des paramilitaires chiites de la coalition Hashed al-Shaabi chargée de sécuriser l’emplacement, il a été annoncé que le mausolée avait été détruit.

Beaucoup étaient convaincus que la tombe de Saddam était ouverte. D’autres ont dit que la fille de Saddam, Hala, avait atterri dans un avion privé et emmené le cadavre de son père en Jordanie.

Mais selon le Monitor, un professeur d’université spécialiste de l’ère Saddam a affirmé que cela était impossible :

Hala n’est jamais revenue en Irak. Le corps a pu être emmené dans un endroit secret ... personne ne sait qui l’a déplacé ni où.

Il est possible que le tombeau de Saddam ait subi le même sort que celui de son père, qui a également été détruit.

Thèse encore plus surprenante, Abu Samer, résident de Bagdad, croit que Saddam est toujours parmi nous :

Saddam n’est pas mort. C’était un de ses doubles qui a été pendu.

profil de Rédaction Y.

Auteur : Rédaction Y.

Posté le : 17 avril 2018

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous