Publié le | 3.69K vues | 0 commentaire

Uruguay : Il annule les réservations de « sionistes » dans son établissement

Image de l'article Uruguay : Il annule les réservations de « sionistes » dans son (...)
ZOOM

Le propriétaire du Buena Vista Valizas, Mauricio Piñero, refuse d’accueillir des sionistes dans son établissement : « Je suis opposé à la politique de leur pays, ils ne sont pas les bienvenus chez moi. »

Interviewé par El País il affirme que c’est également et surtout un problème de comportement de la part des voyageurs :

Je ne suis ni discriminatoire, ni antisémite. Les jeunes qui viennent après avoir effectué leur service militaire viennent avec beaucoup d’arrogance et des choses qui ne sont pas bonnes. Nous travaillons avec des personnes d’un profil différent. Ce n’est pas un problème avec tout le monde.

Le directeur a déclaré que sa décision est basée sur l’âge des voyageurs. « Ces gens étaient en colère et je ne sais pas pourquoi », a-t-il dit en référence à la plainte déposée. « Quand vous voyez comment ils viennent après leur service militaire, pleins d’adrénaline ... Il n’y a pas de haine, pas d’antisémitisme. Ils en font toute une histoire pour rien… », a-t-il ajouté, en expliquant qu’il a des amis juifs et a même travaillé dans une entreprise dirigée par des Juifs.

Il raconte également qu’il a reçu une menace de mort pendant une banale discussion :

Il y a deux ou trois ans, une nuit, pendant une discussion sur la politique internationale, comme je n’étais pas d’accord avec son point de vue, un invité israélien m’a dit qu’il était entraîné et prêt à me tuer en 15 secondes.

Le directeur de l’hôtel explique qu’il maintiendra sa décision malgré les critiques car l’hôtel est aussi sa maison et que rien n’interdit de refuser une personne chez elle, chose que les sionistes ont du mal à assimiler.

profil de Youcef Acheuk

Auteur : Youcef Acheuk

Publié le : 15/01/2018 à 16:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous