Publié le | 2.84K vues | 0 commentaire

Surpris en train de prier, un chauffeur de bus musulman au coeur de la tourmente !

Image de l'article Surpris en train de prier, un chauffeur de bus musulman au coeur de la (...)
ZOOM

Le Prophète (salla allah alayhi wa salam) a dit que viendra un temps où la condition de celui qui voudra rester ferme sur sa religion sera comparable à celle d’un homme qui tient une braise dans la paume de sa main. (At-Tirmidhi)

Ceci fait partie des petits signes de la fin du temps et nul ne peut ignorer que plusieurs de ces signes ont fait leur apparition depuis bien longtemps.

Tout comme on ne peut nier que pratiquer aujourd’hui sa religion en toute liberté est devenu quasi impossible, surtout pour les musulmans.
Sortir voilée en Europe relèvera bientôt de l’exploit, alors que dire de ceux qui prient sur leur lieu de travail !
C’est la mésaventure vécue par un musulman.

Chauffeur de bus à Anvers en Belgique, un musulman s’est dit qu’il n’y avait aucun problème à prier durant sa pause. Il a garé son bus et a sorti son tapis pour prier entre les sièges.
Un passager a immortalisé la scène et s’est empressé de la publier sur les réseaux sociaux.
Du pain béni pour tous les racistes et autres islamophobes à l’affût du moindre prétexte pour sortir les griffes. Donc aussitôt publié, le cliché a provoqué un raz-de-marée de commentaires haineux et depuis la polémique n’a cessé d’enfler, au point où l’entreprise de transport public belge De Lijn a cru bon d’ouvrir une enquête.

Même le parti d’extrême droite, le Vlaams Belang s’en est mêlé en décidant de porter l’affaire devant la justice.
Le parti extrémiste a déclaré que le chauffeur s’est arrêté lors du trajet entre Anvers et Berchem, a retiré sa veste De Lijn, posé son tapis de prière au milieu des sièges passagers et fait sa prière pendant une dizaine de minutes. Cet incident aurait eu lieu mardi 5 février vers 14h30 sur la ligne 30.
La firme de transport a réagi dans un communiqué :

Prier dans un bus ou au terminus, et que cela soit visible par tout le monde, n’est pas permis. Cela ne l’est pas non plus pendant le trajet. Le chauffeur sera convoqué afin de lui rappeler les règles de la compagnie.

En décembre 2018 à Reims en France, un autre conducteur de bus musulman avait subi à son tour les foudres de sa direction après avoir été surpris en train de prier entre deux trajets.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 11/02/2019 à 20:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous