Publié le | 5.56K vues | 0 commentaire

Un Coran datant de plus de 1.000 ans détenu par Israël

Image de l'article Un Coran datant de plus de 1.000 ans détenu par Israël
ZOOM

C’est dans une bibliothèque israélienne que se trouve une version marocaine manuscrite du Livre Saint. Une découverte inestimable datant d’au moins 1.000 ans, rapporte le quotidien arabophone Al Massae ce mercredi 19 décembre.

Ce Coran serait l’un des plus anciens de l’histoire de l’Islam, l’écriture du manuscrit est spécifique au style calligraphique, le maghribî, développé au Xe siècle au Maroc et en Andalousie.
La bibliothèque nationale se trouve à Jérusalem, outre ce livre sacré, elle possède une collection de 100 autres manuscrits du Coran tout aussi rares, ajoute le quotidien. Ces ouvrages font partie d’une collection de 2.400 livres et documents traitant de l’Islam et du Moyen-Orient.
Comment l’état hébreu s’est-il procuré ces manuscrits ? A ce jour, la bibliothèque nationale de Jérusalem n’a laissé filtrer aucune information à ce sujet
Dans son édition du jour, Al Massae recommande au Conseil national des archives du Maroc de récupérer les manuscrits du Coran, qui font partie du patrimoine marocain.

En 2015, une autre découverte tout aussi étonnante a eu lieu dans la bibliothèque de l’Université de Birmingham au Royaume-Uni. Une autre version d’un ancien manuscrit du Coran datant d’au moins 1.370 ans, se trouvait depuis près d’un siècle, conservée au sein d’une collection de livres et de documents du Moyen-Orient.
L’université de Birmingham a alors décidé d’analyser de plus près ces pages, en procédant à des tests au carbone 14, rapporte la BBC.
Selon les résultats obtenus (à 95,4% fiables) le manuscrit aurait été écrit entre 570 et 632 de notre ère, au moment de l’Hégire, c’est-à-dire du temps du Prophète Mohammed (salla allahou alayhi wa salam).

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 19/12/2018 à 20:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous