Publié le | 2.46K vues | 0 commentaire

Un élu de Neuilly compare l’incendie de Notre dame à l’attentat du 11 Septembre 2001

Image de l'article Un élu de Neuilly compare l'incendie de Notre dame à l'attentat du 11 (...)
ZOOM

Notre article du 17 avril vous informait que les fake news étaient à nouveau à l’ordre du jour, bien qu’elles n’aient jamais vraiment disparues. Et pour preuve...

Alors qu’il est interviewé par la chaîne américaine Fox News à propos de l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris, Philippe Karsenty, conseiller municipal d’opposition à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), a profité de l’occasion pour donner sa version des faits et notamment concernant l’origine du sinistre de ce 15 avril.
Et bien que l’enquête permettant de déterminer les causes de l’incendie en est à ses balbutiements, l’élu de la République a cru bon d’éclairer notre lanterne sur Fox News.

Selon le Huff Post, l’élu a réfuté la thèse de l’accident, avant de se faire rappeler à l’ordre par un journaliste de la chaîne américaine.
Lors de son intervention Philippe Karsenty a d’abord fait un rapprochement hasardeux entre ce drame et les attentats du 11-Septembre, ainsi qu’avec de récentes dégradations commises volontairement contre des lieux de cultes catholiques en France.

“Même si personne n’est mort, c’est un peu le 11-Septembre français”, estime-t-il. “C’est très choquant. (...) Nous devons savoir que des églises sont vandalisées en France toutes les semaines. Bien sûr, le politiquement correct va vouloir nous faire croire que c’est un accident”, a lancé l’élu qui s’est présenté aux législatives en 2017 sous l’étiquette Divers Droite.

Des propos que le journaliste de Fox News n’a pas du tout appréciés :

Monsieur, monsieur, monsieur. Nous n’allons pas spéculer ici sur les causes que nous ne connaissons pas. Donc si vous avez des observations, ou si vous savez quelque chose, nous serons ravis de l’entendre, lui a sèchement répondu Shepard Smith.

Ignorant la remarque, le conseiller continue imperturbable, avant de se faire tancer une nouvelle fois par l’animateur qui n’adhère décidément pas à ses explications oiseuses :

Non monsieur. Nous n’allons pas faire ça ici, maintenant, pas sous mon contrôle, lui lance le journaliste, avant de congédier l’élu Neuilléen.

Pour l’heure, l’enquête suit son cours. Le parquet de Paris a confié à la direction régionale de la police judiciaire de la préfecture de police de Paris (DRPJ) la lourde tâche de faire toute la lumière sur cette sombre histoire.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 18/04/2019 à 21:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous