1er novembre 2018 | 738 vues | 0 commentaire

Un policier musulman affecté à la protection de Riss, suspendu car soupçonné de "radicalisation"

Image de l'article Un policier musulman affecté à la protection de Riss, suspendu car soupçonné (...)
ZOOM

Affecté à la protection de Riss, le directeur de publication de Charlie Hebdo, un policier de confession musulmane a été suspendu de ses fonctions car soupçonné de radicalisation.
Policier et musulman, un cocktail que certains ont encore du mal à digérer. Le policier en question serait soupçonné d’avoir consulté des sites islamistes et selon certains de ses collègues, avoir eu des contacts jugés « inquiétants » .
Il n’en fallait pas plus pour déclencher le branle-bas de combat au sein de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et suspendre le fonctionnaire de police en question, selon une information révélée par BFM-TV puis confirmée au journal Le Monde par une source policière.

Le policier, membre du Service de la protection (SDLP), l’unité chargée de la sécurité des hautes personnalités en France, avait assuré par le passé la protection de l’imam de Drancy, Hassen Chalgoumi.
Après avoir fait l’objet d’une enquête interne de vérification des habilitations des policiers, la DGSI a émis au terme de l’enquête, un avis défavorable à son encontre.
Bien que ces éléments ne prouvent rien, la DGSI a pris la décision en se reposant sur une situation « anormale » et «  incompatible avec la protection rapprochée de personnalités », cite une source haut placée.

Toutefois, l’intéressé nie formellement ces accusations et menace d’engager des poursuites pour contester une décision qui ne lui aurait été notifiée qu’oralement à ce stade, rapporte l’express.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 1er novembre 2018

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous