3 mai 2019 | 902 vues | 0 commentaire

Une orthophoniste palestinienne fait abroger la loi anti-BDS du Texas .

Image de l'article Une orthophoniste palestinienne fait abroger la loi anti-BDS du Texas (...)
ZOOM

Bahia Amawi a estimé que le rectorat d’Austin (Texas) avait violé le 1er Amendement en ne renouvelant pas son contrat de travail au motif qu’ elle refusait de signer un document interdisant le boycott d’Israël.
Après avoir perdu son emploi au rectorat d’Austin pour avoir refusé de signer un document l’engageant à ne pas boycotter Israël, Bahia a décidé de porter plainte contre l’Etat du Texas dans le but de faire abroger une loi visant le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS).

Amawi travaillait en sous-traitance avec la communauté arabophone au rectorat indépendant de Pflugerville depuis 2009. Elle a déclaré au site d’information The Intercept que son contrat était renouvelé tous les ans, mais que lorsqu’elle a reçu les documents à signer pour l’année 2018-2019, ceux-ci comprenaient une nouvelle clause demandant de «  ne pas boycotter Israël pendant la durée du contrat  » et de ne pas agir de sorte que cela «  soit destiné à pénaliser, à porter atteinte économiquement ou à limiter les relations commerciales avec Israël, ou avec une personne ou une entité qui travaille avec Israël ou en territoire israélien souverain  ».

En ce qui concerne Amawi, Me.Pitman a indiqué dans sa décision que le district scolaire du Texas avec lequel elle travaillait avait déclaré qu’il lui proposerait un nouveau contrat si la loi était invalidée par les tribunaux fédéraux.
Mme Amawi a déclaré au Washington Post, après l’ annonce de la décision, qu’elle comptait retrouver son travail l’année prochaine.

C’est une victoire énorme non seulement pour moi, mais pour tout le monde ici au Texas. J’étais en larmes, à l’énoncé du verdict et je retrouverai je l’espère mon emploi, a-t-elle déclaré au Washington Post

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 3 mai 2019

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous