Publié le | 1.47K vues | 0 commentaire

USA : Un étudiant palestinien de Harvard bloqué et humilié à l’aéroport

Image de l'article USA : Un étudiant palestinien de Harvard bloqué et humilié à l'aéroport
ZOOM

L’Anadolu Agency a rapporté que les États-Unis avaient refusé l’entrée aux Etats-Unis à un Palestinien de 17 ans pour étudier à l’université de Harvard une politique notoire interdisant même l’accès aux universités les plus prestigieuses d’Amérique.

Des responsables de l’immigration ont brouillé le téléphone et l’ordinateur d’Ismail B. Ajjawi, vérifiant toutes ses publications dans les médias sociaux, lorsqu’il a été arrêté à l’aéroport international Logan de Boston, selon l’étudiant Harvard Crimson.

Les manœuvres étaient conformes aux mesures sévères prises avec la législation et au désormais célèbre « Muslim-Ban » mise en place peu après l’entrée en fonction du président américain Donald Trump en 2017.

Selon un porte-parole de l’université, Jonathan Swain, les responsables de l’école s’efforceront de résoudre le problème avant le début des cours le 3 septembre.

L’Université travaille en étroite collaboration avec la famille de l’étudiant et les autorités compétentes pour résoudre ce problème afin qu’il puisse rejoindre ses camarades de classe dans les prochains jours


, a-t-il déclaré.

Ajjawi a écrit dans une déclaration qu’il avait contacté AMIDEAST, un groupe à but non lucratif qui attribue une bourse à des étudiants palestiniens pour qu’ils étudient aux États-Unis, afin d’obtenir une assistance juridique.

« Il y a une raison pour laquelle nous avons nommé ce fonds Hope Fund », a déclaré le groupe à propos de la bourse. « Les responsables de Harvard sont au courant de son sort, tout comme l’ambassade des États-Unis à Beyrouth. Notre avocat spécialisé dans l’immigration, M. Albert Mokhiber, nous conseille et fait ce qu’il peut ».

Au cours de sa garde à vue, Ajjawi a déclaré que le policier des douanes et de la patrouille frontalière l’avait spécifiquement interrogé sur sa religion et ses pratiques religieuses avant son expulsion.

Il expliqua :

Chaque fois que j’ai demandé à récupérer mon téléphone pour pouvoir leur parler de la situation, l’agent a refusé et m’a dit de rester assis dans ma position et de ne pas bouger du tout. Après environ cinq heures, elle [l’agent du CBP] m’a convoqué dans une pièce et elle a commencé à crier après moi. Elle a dit avoir trouvé des personnes affichant des points de vue politiques opposés aux États-Unis sur la liste de mes amis.

Il a expliqué qu’il était apolitique et qu’il ne devrait pas être tenu responsable du poste de ses amis.

« Je n’ai pas de message sur ma timeline qui parle de politique », a-t-il déclaré.

Mais finalement, la défense d’Ajjawi est tombée dans l’oreille d’un sourd et l’officier a annulé son visa d’étudiant. Le porte-parole du CBP, Michael S. McCarthy, a déclaré que l’adolescent avait été jugé "inadmissible".

Les étudiants musulmans font face à des obstacles similaires depuis 2017 sous la forme de retards et de refus d’entrer aux États-Unis.

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 28/08/2019 à 19:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous