Publié le | 451 vues | 0 commentaire

USA : une classe de maternelle accueille des poupées portant un Hijab et les enfants adorent

Image de l'article USA : une classe de maternelle accueille des poupées portant un Hijab et les (...)
ZOOM

Kate Marston a quatre poupées dans sa classe de maternelle à l’école élémentaire L.H. Tanglen. Elle les a commandé il y a quelques années, en s’assurant que chaque poupée représentait un teint de peau différent pour maintenir la diversité chez les plus jeunes.

À la fin de chaque année, Marston envoie ses poupées au programme Dress a Dolly du centre d’activités Hopkins, où des bénévoles nettoient les poupées et leur confectionnent de nouveaux vêtements.

Ils sont supers et créent plein de choses sympas et j’en ai toujours été très content


, a déclaré Marston.

Cette année, j’ai fait exactement la même chose. J’ai déposé les poupées.

Lorsque Martson a récupéré les poupées, elle a été ravie de constater que deux des poupées portaient des hijabs.

Je pense que c’est important, en particulier pour mes élèves qui portent des Hijabs ou dont les mères portent des Hijabs ou dont les sœurs portent des Hijabs, de veiller à ce que nous n’ayons pas à jouer avec quelque chose qui ressemble à la majorité


, a déclaré Marston.

Deux élèves de la classe de Marston qui portent des Hijabs étaient enthousiastes à l’idée de trouver les poupées à leur arrivée à l’école cette année.

« Elles se sont éclairées quand elles les ont vues », a-t-elle déclaré. « Je pense que ce qui est cool, c’est qu’ils ne sont pas les seuls à jouer avec eux. Cela envoie à toute la classe le message que nous accueillons et incluons tout le monde »

« C’était très représentatif d’elle et de sa culture », a déclaré Said Ali, le père de Mumtaz, l’une des élèves de la classe de Martson qui porte un hijab.

Elle était impatiente de le dire à moi et à ses frères. Nous sommes très reconnaissants, toute la communauté est très reconnaissante. Je le raconte à tout le monde


, a poursuivi Ali. "Nos coeurs étaient comblés."

Marston pense qu’il est important de montrer la diversité dans sa classe, non seulement dans ses poupées, mais aussi dans les livres d’auteurs de diverses cultures couvrant divers sujets.

Elle fait venir des membres de la famille d’étudiants et partage leurs cultures avec sa classe. Des membres des communautés somalienne, hmong, juive et scandinave sont tous venus partager leur culture avec les étudiants.

Marston enverra ses poupées au programme Dress a Dolly à la fin de l’année, mais elle envisage de leur demander de donner à un poupée au moins un Hijab et de voir si elles peuvent confectionner d’autres vêtements culturels.

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 29/11/2019 à 15:47

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous