30 novembre 2018 | 2.22K vues | 1 commentaire

(Vidéo) Le Black Friday en Arabie Saoudite, vous allez halluciner !!

Image de l'article (Vidéo) Le Black Friday en Arabie Saoudite, vous allez halluciner (...)
ZOOM

Le Black Friday ou le « vendredi noir », un rendez-vous incontournable pour tous les férus de shopping. Les commerçants ont compris que pour attirer le chaland, rien de mieux que de leur proposer des rabais à tomber à la renverse.

C’est l’occasion pour les consommatrices de sortir leur tenue de ninja pour aller arracher à la force des poings l’article qui leur manque tant. L’objet ou le vêtement pour lequel elles sont prêtes à mordre, pousser, frapper celui ou celle qui osera se mettre en travers de leur route.
Certaines attendent toute l’année ce grand événement destiné surtout aux femmes, course, plaquage, endurance, un vrai marathon qu’elles ne manqueraient pour rien au monde.
Etats-Unis, Canada, France, le Black Friday marque habituellement le début de la période des achats de fin d’année. Des soldes pouvant aller jusqu’à -80% et qui attirent chaque année davantage de personnes.
Pas une enseigne ne manque à l’appel, et à l’ouverture des portes c’est le branle-bas de combat. Des queues interminables de clients prêts à en découdre, arrivés parfois très tôt le matin de peur de rater LA bonne occasion.

Le concept a progressivement gagné d’autres pays, même là où on s’y attend le moins, c’est la baston pour un manteau, une robe que sais-je ?
Notamment en Arabie Saoudite où ces images ont été filmées en 2017. On peut voir un amas de drapés noirs s’arracher des vêtements et tout saccager dans une surface de luxe.
Les Saoudiennes n’ont rien à envier aux occidentales, devant un t-shirt ou un jean, elles seraient capables de vous arracher un œil.
Une surconsommation poussée à l’excès où les promotions affichées sont fausses selon une étude menée en 2016, comparant les prix du Black Friday à ceux pratiqués une semaine avant.
Bilan : pas de remises extraordinaires, baisse de 1% ou de 2%, voire 0.3% seulement.
19 sites marchands dont Amazon, ont été condamnés début 2017 pour avoir utilisé des prix de référence artificiellement gonflés.

Finalement le client est-il dupe ou cherche-t-il juste la castagne lors de cette journée mémorable ?

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 30 novembre 2018

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

1

Avis

Nas user 0
cheynne12

30 novembre 2018 à 20:50

0

Vous n’ avez surement jamais été chez TATI, a Barbes, car il y a encore quelques années, les voilées, s’ étripaient, pour une pour une paire de chaussettes a 1 euro . Alors, moquez vous des Saoudiennes, c’est la mode, mais n’ oubliez pas, de regarder aussi !