Publié le | 1.92K vues | 0 commentaire

(Vidéo) Polémique : Le drapeau Palestinien invité d’honneur lors de l’Eurovision 2019

Image de l'article (Vidéo) Polémique : Le drapeau Palestinien invité d'honneur lors de (...)
ZOOM

Les nombreux appels au boycott de l’Eurovision qui se tenait cette année à Tel Aviv le 18 mai dernier ont marqué l’événement.
Les associations Pro-Palestine n’ont pas ménagé leurs efforts afin de sensibiliser les artistes à la cause Palestinienne. Et si le concours a bien eu lieu, certains en ont tout de même profité pour rappeler aux spectateurs que derrière les paillettes et le strass, la réalité est loin d’être reluisante.

La chanteuse controversée Madonna, invitée d’honneur a dérogé à la règle du concours qui se veut apolitique, du moins en surface.
En scène avec ses danseurs et danseuses, les spectateurs ont constaté que deux d’entre eux étaient affublés sur le dos d’un drapeau Palestinien. Un message discret certes, mais qui a marqué et échauffé les esprits.
Dans un communiqué cité par Reuters, l’UER (Union européenne de radio-télévision) a notamment déclaré que les organisateurs n’étaient pas au courant des intentions de la chanteuse américaine.

Le concours Eurovision de la chanson est un événement apolitique et Madonna en a été mise au courant », ajoute l’UER.

La principale intéressée, qui avait décliné l’invitation de boycotter l’événement, a répondu à ses détracteurs :

Ne sous-estimons pas le pouvoir de la musique afin de rapprocher les gens, a-t-elle souligné.

Faisant fi de la polémique, Madonna a indiqué sur son compte Twitter être «  reconnaissante » pour cette «  opportunité de diffuser un message de paix et d’unité  ».

Mais l’interprète de « la isla bonita » n’est pas la seule à avoir profité de cette opportunité pour transmettre un message. Le groupe islandais Hatari, classé 10e, a brandi des banderoles aux couleurs du drapeau Palestinien durant l’annonce des résultats. Une initiative qui n’a pas été du goût du public, majoritairement israélien.
L’UER a indiqué dans un communiqué cité par Reuters que les agissements du groupe islandais «  contreviennent directement  » aux règles du concours, et que «  les conséquences en seront discutées  » par la direction de la compétition.
Les candidats islandais n’ont jamais caché leurs penchants pro-Palestiniens et ceci bien avant l’Eurovision.

Notons que des drapeaux de tous les pays sont brandis lors de chaque concours Eurovision sans que cela ne pose problème...

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 20/05/2019 à 17:00

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous