Publié le | 3.51K vues | 0 commentaire

Malaisie : Le sultan et sa beauté russe se séparent juste après la naissance de leur fils

Image de l'article Malaisie : Le sultan et sa beauté russe se séparent juste après la naissance (...)
ZOOM

L’ancien roi malaisien a divorcé de son épouse (reine de beauté russe) quelques semaines à peine après la naissance de leur fils. Cela arrive malgré les propos de l’ancienne star de Moscou et de la télé-réalité qui a déclaré être heureuse dans son mariage de conte de fées lors de ses récentes publications sur les médias sociaux.

Le mariage surprise du sultan Muhammad V de Kelantan, âgé de 50 ans, et de Rihana Oksana Voevodina, âgée de 27 ans, dans la capitale russe en novembre dernier avait étourdi les Malaisiens.

Mais maintenant, un certificat de divorce indique que l’ancien roi, qui a quitté la monarchie après que des révélations sournoises ont été rendues publiques dans son pays natal au sujet du "sexe dans la piscine" de sa femme dans une émission de télé-réalité, a mis fin à la relation.

Le divorce a été enregistré comme définitif le 1er juillet, a rapporté aujourd’hui le New Straits Times à Kuala Lumpur. Le certificat, portant l’emblème de l’État du Kelantan, indique que le divorce a été prononcé trois fois à l’aide du mot « talak », la forme de divorce la plus sévère et la plus irréversible de l’islam.

Jusqu’à présent, il n’y a aucun commentaire sur les médias sociaux de la part de la mariée russe. En janvier, le père Andreï Gorbatenko, chirurgien orthopédiste, avait nié que le mariage était en train de s’écrouler.

Je ne lis pas Internet, mais j’aurais été le premier à le savoir

Le New Straits Times a rapporté :

La cause du divorce du couple reste un sujet de spéculation, bien qu’une copie du certificat de divorce qui circulait en ligne - confirmé par une source authentique - semble faire allusion à une affaire sérieuse, car il s’agissait d’un divorce ’talak tiga

(Également connu sous le nom de talaq baayin, ou le divorce irrévocable, il s’agit du divorce le plus sévère de l’islam)

Dans une publication récente, l’ex-miss Moscou a écrit en anglais et en russe qu’elle pensait que son fils, né en mai, deviendrait un jour "le roi de la Malaisie". Elle est décrite comme une "sangsue" qui voulait revêtir une "pantoufle de verre qui ne lui appartient pas".

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 25/07/2019 à 10:30

Catégorie : People

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous